5 initiatives d’entreprises durant le confinement

Depuis le début du confinement lié à la pandémie du Covid-19, les entreprises adaptent leur communication. Les tendances digitales ont souligné l’importance de l’engagement et du divertissement sur internet depuis le milieu du mois de mars. Certaines entreprises le confirment grâce aux initiatives qu’elles ont adopté.

Les challenges Instagram de la Maison de la photographie

Les artistes ont toujours été largement inspiré par la fenêtre. Alors que le confinement oblige les français à passer du temps à leur fenêtre, entre l’intérieur et l’extérieur, à la recherche du soleil et du temps passé, la Maison européenne de la photographie et la ville de Paris lancent un concours sur le thème de la “fenêtre ouverte”. Les internautes sont invités à publier leurs photos sur Instagram accompagnées des hashtags #fenetreouverte, #fenetresurlautre et de la mention @mep.paris. Le jury est composé de la photographe Marguerite Bornhauser, du directe de la MEP Simon Baker et du responsable de la collection Pascal Hoël. Trois gagnants pourront remporter un abonnement annuel au musée et un tirage picto fr de la plus belle photo tandis que les trois images les plus belles seront partagées sur le compte Instagram de la Maison européenne de la photographie.
Pour faire référence aux expositions qui attendent d’accueillir de nouveaux visiteurs, la MEP a également invité sa communauté à reproduire les œuvres de Erwin Wurm avec des produits du quotidien. Les meilleures images rattachées au hashtag #ErwinWurmChallenge sont ensuite partagées en Story par le compte Instagram @mep.paris.

Les shootings maison de la collection printemps-été 2020 de Zara

L’Europe est impactée par la crise sanitaire mondiale ; les marques espagnoles doivent aussi s’adapter au confinement du pays. Le secteur de la mode qui a pour habitude d’anticiper ses collections commence dès à présent à mettre en avant les collections printemps-été. Zara a choisi de tirer parti du télétravail et d’envoyer quelques pièces aux lieux de confinement de ses mannequins. Les égéries ont ensuite improvisé des shootings photos chez elles.
La marque de vêtement montre alors qu’elle comprend ses consommateurs et qu’elle reste présente pour répondre à leurs besoins. Les mannequins montrent qu’elles sont comme les européens et qu’il est possible de continuer à prendre plaisir de bien s’habiller tout en étant confiné à la maison.
Les photos peuvent être visibles sur le compte Instagram @zara et sur le site e-commerce de l’entreprise.

Les maisons d’édition du Groupe Editis et leurs auteurs incitent à la lecture

Le site internet Lisez! propose des e-books et des livres-audio en libre accès. Un chat permet aussi de dialoguer avec les équipes des éditeurs du Groupe Editis : ils y conseillent directement certaines lectures.
Le site web sert aussi à faire la promotion des différentes initiatives lancées par le groupe comme le challenge #lisezchezvous qui invite les internautes à publier sur les réseaux sociaux une photo le visage masqué par le couverture du livre qu’ils sont en train de lire.
Le livre Des mots par la fenêtre est un recueil de 64 textes écrits pendant le confinement par autant d’auteurs différents. L’éditeur numérique du groupe Editis, 12-21, l’édite au prix de 4,99€. L’intégralité des recettes sera reversée à la Fondation Hôpitaux de Paris- Hôpitaux de France.
Des podcasts exclusifs autour de la lecture sont également disponibles sur le site internet.

Un collectif d’entreprises lance l’initiative solidaire J’aime mon bistrot

Plus de 40 entreprises se réunissent pour fonder le fonds solidaire qui permet aux internautes de soutenir un ou plusieurs cafés, hôtels et restaurants partenaires. Les restaurateurs utiliseront les dons récoltés pour faire face à la situation et assurer leur réouverture.
Sur la plateforme jaimemonbistrot.fr, les internautes peuvent commander des consommations, sous forme de bons de commandes, aux valeurs de 1,50€ à 50€ à utiliser lors de la réouverture du bistrot choisi. Les 10 000 premières commandes seront abondées de 50% par les entreprises partenaires.
Les entreprises accompagnent également les restaurateurs avec des conseils d’experts et des contenus sur les dernières mesures gouvernementales destinés à faciliter leurs démarches professionnelles (RH, finances, managements, …).
Aujourd’hui, près de 5 000 établissements se sont inscrits sur la plateforme ; certains restaurateurs n’hésitent pas à inviter leurs abonnés Instagram à rejoindre le mouvement.

L’union fait la force pour Nike

Nike a pris plusieurs mesures pour lutter contre la propagation du Coronavirus. L’entreprise d’équipements sportifs a fermé certains de ses magasins et a fait un don de plusieurs millions de dollars réparti entre plusieurs organisations de lutte contre la pandémie.
Dès mi-mars, le compte Instagram @Nike partageait un message incitant les internautes à rester chez eux. Pouvant être traduit comme “Si vous avez toujours rêvé de jouer pour des millions de personnes à travers le monde, c’est maintenant votre chance. Jouez à l’intérieur, jouez pour le monde.”, le visuel créé pour l’occasion a été partagé par de nombreux sportifs professionnels. L’athlète français Kevin Mayer ou encore le rugbyman français Gaël Fickou ont ainsi partagé le message. Les hashtags #playinside #playfortheworld ont ensuite été largement utilisés sur le réseau social.
Quelques semaines plus tard, le compte Instagram @Nike a publié une vidéo dans laquelle des photos et des vidéos d’internautes faisant du sport chez eux pour appuyer sur le message de l’entreprise.

Malgré le ralentissement des économies de certains secteurs, des entreprises arrivent à communiquer sur les réseaux sociaux. Nous observons que la plupart des prises de parole ne sont pas tournés autour du service ou du produit propre à l’entreprise mais apporte une forme de divertissement ou de soutien à ceux qui en ont besoin.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment