Tuto SEO : travailler le référencement des images

Le rédacteur web produit un contenu optimisé pour chaque plateforme qu’il utilise. Les articles de blogs doivent ainsi répondre à certains critères techniques pour que le robot Google les mette en avant. Optimiser son article ne revient pas uniquement à travailler autour de mots-clé mais à travailler un ensemble d’aspects sur lesquels nous avons décidé de vous accompagner. Voici donc notre guide pour améliorer le référencement des images.

Pourquoi les images sont importantes sur internet ?

Une meilleure expérience utilisateur

Les images sont des composants importants d’un site web. Le développement des réseaux sociaux et des visuels qui les illustrent ont largement démocratisé ce format déjà très répandu. Les visuels servent alors aussi bien à transmettre des informations qu’à illustrer une page internet. Aujourd’hui, les consommateurs ne commandent pas de produits s’ils ne sont pas illustrés. Les internautes restent également plus longtemps sur des articles s’ils sont accompagnés de photos explicatives. Les marques peuvent ainsi adopter de nombreux formats de visuels allant d’une photo à une infographie ou encore à un schéma explicatif.

L’impact sur le référencement

Google a notamment pu étudier l’impact des images sur le trafic d’un site web. Les robots du moteur de recherche s’appuient donc sur les visuels pour juger le référencement d’un site. La qualité des images peut ainsi impacter son poids et donc indirectement le temps de chargement d’un site internet. Les internautes ne sont pas très patients et risquent de ne pas attendre le chargement d’une page trop lourde ce qui renverrait une image négative aux robots de Google. Par ailleurs, l’onglet Google images est une nouvelle source de référencement qui peut permettre d’attirer des visiteurs. Une étude Searchmetrics estime ainsi que 40% des recherches Google sont associées à une image.

Comment optimiser le référencement des images ?

Les images doivent répondre à plusieurs critères pour satisfaire les crawlers Google.

Décrivez les images

Il est important de comprendre que Google ne peut pas encore analyser une image sans s’appuyer sur du texte. Il est donc nécessaire d’accompagner ses visuels de descriptions textuelles afin de travailler leur référencement.

  • Renommez la photo : le nom permet aux crawlers de comprendre la thématique de la photo. Elle ne doit pas s’appeler “IMG7878.jpg” mais plutôt “lampe-blanche.jpg”. Il est recommandé d’éviter les accents mais d’inclure des tirets et des mots clé.
  • Travaillez le contexte : le contexte révèle de la logique d’associer une image à un contenu textuel. Les robots Google analysent le lien entre l’image et la page internet où elle est hébergée. Il n’est ainsi pas logique d’ajouter une photo de lampe à une page de conseils pour éduquer son chien. La légende de la photo peut ajouter du sens au contexte général de l’image sur la page.
  • Ajoutez un titre : le titre est surtout une valeur de confort pour le visiteur. Les spécialistes sont divisés quant à son véritable impact dans le référencement. Il est néanmoins conseillé d’éviter d’utiliser les mêmes mots clé que pour la balise ALT afin d’éviter les doublons.

Préparez la balise ALT

Le texte est aussi connu sous le nom “balise ALT” ou d’”attribut ALT”. Il s’agit d’un texte qui décrit l’image et sert d’alternative aux visiteurs d’un site lorsque l’image ne s’affiche pas. Les robots d’indexation de Google se basent sur ce texte pour comprendre une image. Le texte alternatif doit donc être réfléchi pour permettre aux crawlers d’analyser le thème global de l’image. Il doit être court tout en étant détaillé et inclure des mots clé. Il ne doit néanmoins pas être une suite de mots clé sans sens. Une balise ALT bien rédigée ressemblerait à : <img src=“lampe-blanche.jpg” alt=“lampe blanche allumée”>.

Vérifiez le format et la taille des images

Les images doivent principalement être enregistrées sous les formats JPG, GIF et PNG. Les moteurs de recherche s’appuient sur des informations comme la hauteur et la largeur d’une image pour l’afficher dans une page internet. Par ailleurs, les images de haute qualité offrent une meilleure expérience aux utilisateurs. Dans ce cas-là, il est néanmoins recommandé de faire attention au volume du fichier de l’image qui peut impacter la vitesse de chargement d’une page. L’idéal est donc de compresser les images ou de trouver un équilibre entre la taille et le poids de l’illustration.

L’optimisation d’un article de blog ne passe pas uniquement par l’utilisation de mots clé spécifiques. Les images permettent aussi d’améliorer le référencement du site tout en éveillant l’intérêt des internautes.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment