L’influencers trust project

Le travail des leaders d’opinion est de plus en plus reconnu par les entreprises de nombreux secteurs. Les lobbies ont également compris l’intérêt de travailler avec des influenceurs ; ils n’hésitent plus à mettre en place des partenariats pour mettre en avant leurs produits sur les réseaux sociaux. Un projet européen vise donc à encadrer le travail des créateurs pour assurer des collaborations responsables. 

Retour sur le secteur de l’influence marketing

Le marché continue de croître au fur et à mesure des années. Les professionnels estiment que l’industrie atteindra 20,5 milliards de dollars en 2024. Les confinements sont venus garantir la place des créateurs de contenu dans une stratégie digitale. Les marques s’appuient effectivement sur leur expertise pour diffuser un message aux internautes. Ces partenariats sont généralement réalisés en supplément des campagnes avec les médias traditionnels afin de toucher le plus grand nombre. 

Plusieurs études démontrent la force de validation des créateurs de contenu. Les internautes n’hésitent plus à chercher des informations sur un produit auprès des influenceurs avant d’acheter. Un consommateur sur quatre se renseigne d’abord auprès de son créateur préféré plutôt qu’auprès des journalistes et médias. Les stratégies de marketing digital doivent ainsi de plus en plus inclure les collaborations influenceurs pour toucher leur cible. Certaines marques n’hésitent donc pas à essayer de faire appel aux créateurs pour faire de l’anti-publicité. Les créateurs sont alors invités à critiquer les concurrents des marques partenaires par exemple. 

L’influencers trust project pour lutter contre la désinformation

Les entreprises ont également compris la force des influenceurs. Elles n’hésitent plus à recourir à leurs services parfois en partageant de fausses informations. Un créateur avait ainsi partagé des témoignages d’agriculteurs inquiets face à l’interdiction programmée d’un désherbant à base de benfluraline. Plus récemment, des YouTubers vulgarisateurs ont été contactés par une agence désireuse de partager des informations concernant le vaccin Pfizer. Alors que certains ont préféré dénoncer la volonté de désinformer les internautes grâce à une campagne de marketing d’influence, d’autres n’ont pas hésité à relayer les informations sans les vérifier. 

L’influencers trust project vient répondre à ces différentes campagnes. Ce projet européen a pour objectif d’accompagner les créateurs dans la mise en place de campagnes responsables. Le label est financé par l’Union européenne, l’Université Nova de Lisbonne au Portugal (FCSH), iCmedia, YouthProAktiv et NewLink. Les créateurs validés reçoivent un badge qui garantit des contenus de confiance en signant un code d’utilisation et d’engagement. 

Les partenariats avec les créateurs de contenu doivent être signalés selon les réglementations françaises. Les agences spécialisées, comme InfluenZZZ, vous accompagnent dans la mise en place de campagnes responsables qui correspondent à vos objectifs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

Les tendances marketing pour 2023

Cette année, les marketeurs ont encore dû adapter leur stratégie de marketing aux innovations digitales. Ils ont notamment pu suivre le développement du Métavers et

Les tendances digitales de novembre 2022

En novembre, les internautes ont de nouveau pris plaisir à suivre les projets d’envergure des créateurs de contenu français. Ils ont également réagi aux événements

Send Us A Message

Marronnier marketing

Édition 2023

Pas d’idée de publication le 16 janvier, saviez-vous que c’était le blue monday ? Le 21 septembre, la journée internationale de la paix.