La minute de l’influence : comprendre le sponsoring

En 2019, 30% des internautes français ont utilisé des “ad blockers” pour échapper à la publicité digitale. Les consommateurs cherchent des recommandations de personnes qui leur ressemblent, c’est pourquoi ils se tournent vers les influenceurs. Ces prescripteurs partagent leurs prises en main des produits avec un ton qui leur est propre. Les entreprises ont donc tout intérêt à s’associer avec les leaders d’opinion pour parler à leur audience. Nous vous présentons les différents partenariats qu’il est possible de réaliser avec un influenceur dans La minute de l’influence.

Qu’est-ce que le sponsoring ?

Le sponsoring représente l’ensemble des actions de marketing qu’il est possible de mettre en place autour du sport. Plus concrètement, le sponsoring revient à s’associer à un sportif professionnel, un club ou même un événement sportif. Toutes les thématiques peuvent être aptes à endosser le marketing sportif ; de la même manière, tous les sports peuvent être choisis pour un sponsoring. Les marques se diversifient de plus en plus à ce sujet et les entreprises de fitness ne sont plus les seules à communiquer sur des partenariats avec des clubs sportifs. Ces dernières années, des Maisons de Luxe ont également sponsorisé des événements e-sportifs. L’opération de sponsoring se développe de plus en plus et permet aux entreprises de gagner en visibilité auprès des supporteurs.

Le sponsoring se déroule aussi bien sur les réseaux sociaux que via des publicités plus traditionnelles. Les sportifs sponsorisés mettent en avant la marque sur leurs réseaux et autorisent l’entreprise à communiquer sur leur image. Cela permet à la marque de gagner en crédibilité et de mettre en avant ses produits grâce à différentes approches. De manière générale, le sportif devient alors un ambassadeur de la marque.

Comment réaliser un sponsoring ?

Le sponsoring repose initialement sur un échange d’image entre la marque et l’équipe ou le sportif. Cette technique de marketing permet effectivement à la société d’utiliser l’image de ses sponsors pour communiquer. Aujourd’hui, de nouveaux formats ont vu le jour grâce à l’essor du numérique. Le portage et l’ambassade sont ainsi devenus des nouveaux formats de sponsoring que les entreprises mettent en place. Les sportifs ne sont également plus les seules célébrités à bénéficier d’un sponsoring. Certains YouTubeurs ou streameurs professionnels ont ainsi eu l’opportunité de s’associer au long terme avec des marques pour développer un concept.

Un sponsoring efficace ne se repose effectivement pas que sur l’association entre la marque et le sportif. Des opérations permettant d’activer les profils doivent être mises en place. Les sportifs peuvent être présents à des événements qu’ils partagent sur leurs réseaux sociaux, des unboxings peuvent être réalisés ou encore des campagnes de publicité peuvent être mises en place. L’entreprise peut déterminer un nombre de publications mensuelles à réaliser. Des défis peuvent ainsi être lancés tous les mois afin d’engager la communauté en plus de gagner en visibilité par exemple.

De manière générale, un sponsoring s’inscrit dans la durée puisque l’entreprise s’associe à une célébrité pendant plusieurs mois ou années. La marque doit alors réfléchir ses activations sur le long terme et étudier les retombées périodiquement. Le budget alloué pour le sponsoring varie selon sa durée et la célébrité choisi. Un club de foot ne demandera effectivement pas le même budget qu’une équipe d’e-sport de la même manière qu’un joueur de football professionnel ne demandera pas le même budget qu’un handballeur professionnel.

Comment déterminer le résultat de l’opération ?

Les objectifs du sponsoring sont d’améliorer la notoriété et la visibilité de l’entreprise. Indirectement, ce partenariat fidélise de nouveaux consommateurs en plus de générer des “leads” potentiels. Les résultats s’analysent quotidiennement pour déterminer si les activations bénéficient de retours positifs et d’étudier la pertinence de l’association. Le bruit sur les réseaux sociaux, l’augmentation du nombre d’abonnés et les interactions enregistrées permettent de juger si l’opération est réussie.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment