La minute de l’influence : comprendre le take over

En 2019, 30% des internautes français ont utilisé des “ad blockers” pour échapper à la publicité digitale. Les consommateurs cherchent des recommandations de personnes qui leur ressemblent, c’est pourquoi ils se tournent vers les influenceurs. Ces prescripteurs partagent leurs prises en main des produits avec un ton qui leur est propre. Les entreprises ont donc tout intérêt à s’associer avec les leaders d’opinion pour parler à leur audience. Nous vous présentons les différents partenariats qu’il est possible de réaliser avec un influenceur dans La minute de l’influence.

Qu’est-ce que le take over ?

Principalement orchestrée sur Instagram, la technique marketing du take over consiste à confier ses réseaux sociaux à un influenceur. Le créateur de contenus anime généralement pendant une journée les Stories Instagram du compte de la marque. La durée dépend néanmoins des besoins ; le take over peut avoir lieu sur quelques heures ou sur plusieurs jours. De la même manière, cette opération peut se réaliser sur de nombreux réseaux sociaux comme Snapchat, YouTube ou encore TikTok par exemple. Elle peut ainsi se décliner sous plusieurs formats comme le Live ou les Stories notamment.

Le take over s’associe généralement à un événement particulier ; s’associer avec un influenceur permet alors d’augmenter la visibilité de l’événement et de la marque. Il peut néanmoins s’organiser avec un format plus classique de création de contenus. Dans ce cas-là, l’influenceur impacte directement la visibilité de la marque sur les réseaux sociaux et peut lui permettre de gagner plus d’abonnés.

L’influenceur accepte d’associer son image à celle de la marque puisqu’il publie depuis le compte de la marque pour motiver ses abonnés à l’y rejoindre. L’annonceur et le créateur de contenus doivent donc se mettre d’accord dès le début pour réaliser un partenariat fidèle à leurs valeurs respectives.

Comment réaliser un take over ?

Le take over favorise la visibilité de l’entreprise sur les réseaux sociaux en incitant notamment la communauté de l’influenceur à rejoindre le compte de la marque. L’entreprise améliore ainsi sa notoriété en touchant une nouvelle cible sensible à ses valeurs. Indirectement, l’entreprise génère des “leads” puisque la communauté de l’influenceur est un client potentiel qui pourrait acheter les produits ou les services suite à ce partenariat.

Le take over doit être préparé en amont puisqu’il est important de travailler avec un influenceur aux valeurs similaires à la marque. La marque doit préparer un brief pour présenter clairement les messages à communiquer mais elle doit également accepter de laisser une certaine liberté à l’influenceur. Un teasing doit par ailleurs être réalisé pour donner un rendez-vous concret aux internautes et ainsi réunir le plus de personnes possibles. Ce teasing doit être mis en place sur les réseaux de l’influenceur et sur ceux de la marque.

Le budget alloué pour ce partenariat dépend de la durée du take over et du nombre d’abonnés de l’influenceur. En effet, plus sa communauté est importante plus les droits relatifs à son image seront importants pour lui. Par ailleurs, il peut être intéressant de s’associer avec l’influenceur sur le long terme : travailler avec un ambassadeur contribue à renforcer l’opération réalisée.

La marque doit également prévoir la suite du partenariat : les nouveaux abonnés ont généralement de nombreuses interrogations auxquelles il faut répondre rapidement. Plusieurs techniques doivent ainsi être mises en place pour fidéliser les nouveaux venus : la FAQ peut permettre de répondre rapidement et efficacement à tout le monde en une fois, le concours permet de les remercier de leur arrivée, etc.

Comment déterminer le résultat de l’opération ?

Les objectifs du take over doivent être fixés en amont afin d’adopter le bon format pour transmettre le bon message sur le bon réseau social. De manière générale, cette technique a pour but d’augmenter la visibilité et la notoriété de l’entreprise ce qui permet potentiellement de fidéliser de nouveaux consommateurs. Les résultats s’analysent suite à l’augmentation du nombre d’abonnés ainsi que des interactions enregistrées lors de l’opération.

Le take over s’organise sur une durée précise mais il peut être la porte d’entrée pour enregistrer de nouveaux leads. Il est alors recommandé de mettre en place d’autres opérations à sa suite pour les conserver. Il peut notamment être une bonne idée de travailler sur du long terme avec le même influenceur.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment