5 tendances pour le marketing d’influence en 2021

Le marketing d’influence continue d’évoluer tous les ans. Le secteur est notamment impacté par les tendances technologiques ainsi que par les évolutions sociétales particulièrement importantes en ce moment. Nous avons donc étudié les derniers changements de cette période pour estimer les prochaines tendances du marketing d’influence en 2021.

Des partenariats plus long terme

Les confinements de 2020 ont mis en lumière la volonté des consommateurs de réaliser des achats qui ont du sens. Les influenceurs en ont également profité pour se montrer plus authentiques ce qui les a amené à accepter moins de partenariats pour mettre en place des campagnes qui font sens par rapport à leur ligne éditoriale et à leurs valeurs. Les annonceurs doivent donc suivre ces nouvelles habitudes en proposant des partenariats sur le long terme. Les créateurs de contenu souhaitent également des briefs plus détaillés qui leur permettent de vraiment cerner les attentes des marques. Ils souhaitent également contribuer aux partenariats en proposant des solutions auxquelles leur communauté est sensible. Les partenariats sur le long terme permettent notamment de mettre en place un storytelling qui transforme les influenceurs en ambassadeurs de la marque.

Une relation de proximité

Le développement de la vidéo amène les consommateurs à donner leur avis sous ce format plutôt qu’en commentaire sous un produit. Les annonceurs ont compris l’influence de ces consommateurs. Ils choisissent donc parfois intentionnellement de réaliser des partenariats avec des consommateurs de proximité pour mettre en avant leurs produits. Cette communication se concentre alors sur l’authenticité. Elle place les consommateurs au centre de l’attention et sous-entend que la marque écoute les retours de ses clients. Les avis augmentés développent ainsi un sentiment de proximité puisque les consommateurs se reconnaissent entre eux. Le relationnel contribue aussi à générer un sentiment de bonne action en soutenant un commerce local.

L’engagement sociétal et digital

Depuis quelques années, les influenceurs osent de plus en plus prendre la parole sur les sujets qui leur tiennent à cœur. Ils parlent aussi bien d’écologie que de sur-consommation ou de harcèlement. Cette année, ils ont également critiqué les entreprises qui ne s’engagent pas en faveur du respect des droits humains. Les mouvements des Black Lives Matter et des Ouïghours ont bouleversé les entreprises au point qu’elles ont parfois modifié leurs conditions de travail en changeant d’usines de fabrication. Les influenceurs ont contribué à véhiculer les informations sur les entreprises fautives et celles qui, à l’inverse, écoutaient leurs consommateurs. Cette prise de parole renforce l’image d’authenticité de l’influenceur et confirme l’engagement d’une entreprise vis-à-vis des valeurs sur lesquelles elle communique.

La diversité des réseaux mais l’omniprésence de la vidéo

En 2020, les réseaux sociaux ont encore connu de nouveaux changements. Twitter, Pinterest et même Spotify ont adopté le format éphémère de la Story alors qu’Instagram et Snapchat se sont un peu rapprochés d’un format inspiré de TikTok avec des vidéos plus rythmées. TikTok a d’ailleurs conquis les internautes au point que les annonceurs créent de plus en plus de campagnes sur ce réseau. La popularité des réseaux montre que les internautes sont particulièrement sensibles à la vidéo. Facebook avait déjà annoncé, il y a quelques années, que ce format serait privilégié sur les plateformes de l’entreprise américaine. Dorénavant, la majorité des réseaux met plus les vidéos en avant que les autres formats disponibles. La vidéo est effectivement un format largement utilisé sur les réseaux sociaux car elle permet de créer des sentiments plus forts qu’une photographie ou qu’un texte.

Le social commerce

Les réseaux sociaux incluent des fonctionnalités tournées vers l’e-commerce. Ce nouveau canal s’appuie sur l’avis que les consommateurs partagent sur internet. Les plus jeunes souhaitent d’ailleurs acheter leurs produits directement depuis les plateformes car ils gagnent du temps et limitent le nombre de clics qu’ils doivent réaliser pour acquérir le produit. Les petits commerces de proximité s’appuient sur ces nouvelles fonctionnalités pour renforcer leur communication locale. Les confinements ont permis à ces formats de se développer en testant les limites des internautes et des commerçants. Le social commerce est encore à ses débuts en France mais il est déjà bien développé en Asie et risque de progresser encore plus durant 2021.

En 2021, le marketing d’influence va suivre de nouvelles tendances : les entreprises et les influenceurs vont pouvoir créer des partenariats originaux qui s’adapteront aux objectifs et aux attentes de chacun.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment