Gaming : la politique débarque sur Twitch

Les jeux vidéo sont de plus en plus intégrés aux stratégies de communication des entreprises. Ils impactent tellement le marketing digital qu’il semble devenir incontournable de réfléchir des campagnes adaptées à l’univers gaming. Les jeux vidéo se démocratisent au point de changer les habitudes de milieu inattendu comme le prouvent les hommes et les femmes politiques aux États-Unis.

La campagne électorale américaine devient virtuelle

Les jeux vidéo pour toucher l’électorat jeune

L’élection présidentielle américaine va se dérouler le 3 novembre pour départager le candidat républicain Donald Trump au candidat démocrate Joe Biden. La question des votes à distance afin d’éviter la propagation de la pandémie mondiale se pose déjà depuis plusieurs mois. Les traditionnels rassemblements et porte-à-porte sont également fortement impactés par la crise sanitaire. Le Parti démocrate s’est alors emparé des réseaux sociaux pour poursuivre sa campagne. Il n’a également pas hésité à s’appuyer sur les influenceurs et les jeux vidéo pour diffuser son message auprès d’un électorat jeune.

Les démocrates sur Animal Crossing

La campagne électorale de Joe Biden s’est ainsi déportée sur le jeu Animal Crossing : New Horizons. Le jeu vidéo développé par Nintendo permet aux joueurs de personnaliser des îles désertes puis de les partager avec d’autres personnages anthropomorphes. Les joueurs peuvent visiter les îles de leurs connaissances et notamment procéder à du troc pour continuer à les décorer. Au mois de septembre, des panneaux de campagne et des bannières de jardin aux couleurs du candidat démocrate ont ainsi été ajoutés au jeu. Les joueurs pouvaient alors arborer fièrement leurs couleurs politiques sur leur île comme dans la vraie vie.

Un siège de campagne virtuel

Plus récemment, une île appelée “Biden HQ” (comprendre “quartier général de Biden”) a vu le jour. Les joueurs peuvent dorénavant visiter l’extérieur du bureau virtuel du candidat où ils peuvent aider les militants à appeler les électeurs. Un bureau de vote a également été aménagé pour les encourager à voter dans la vraie vie. Un avatar de Joe Biden se promène également sur l’île : les joueurs peuvent alors se prendre virtuellement en photo avec lui et l’entendre scander un de ses slogans de campagne.

Les hommes et les femmes politiques arrivent sur Twitch

Alexandra Ocasio-Cortez joue à Among Us avec les streamers

Cette semaine, l’élue démocrate à la Chambre des représentants, Alexandra Ocasio-Cortez (AOC), a beaucoup fait parler d’elle. Elle a effectivement joué en direct sur Twitch, aux côtés de streamers américains. La streameuse maroco-canadienne résidant aux États-Unis, Pokimane, a effectivement accueilli AOC et Ilhan Omar, deux élues démocrates, pour une partie sur le jeu vidéo Among Us. Le live de plus de trois heures a permis aux jeunes femmes de réunir plus de 430 000 spectateurs. L’objectif de cette prise de parole était notamment de motiver le jeune électorat de voter lors de l’élection présidentielle qui approche. Le jeu n’a alors pas été choisi au hasard puisque les joueurs d’Among Us doivent débattre et voter pour éliminer les intrus qui se cachent parmi eux.

La catégorie “Just chatting” pour Jean-Luc Mélenchon

En France, Jean-Luc Mélenchon a également essayé de s’adresser directement à ses électeurs sur Twitch. Après avoir conquis YouTube en étant le premier YouTubeur politique du pays, le président de La France Insoumise à l’Assemblée nationale a réuni plus de 68 000 abonnés sur sa chaîne Twitch. Il a ainsi lancé une émission politique “Twichons” dans laquelle il a notamment parlé des libertés publiques. Il y diffuse également ses discours comme lors de son meeting à Valence.

Les hommes et les femmes politiques comprennent que leur audience ne les écoute plus uniquement grâce aux médias traditionnels. Ils doivent adopter le comportement numérique des futurs électeurs afin de faire passer leur message. Aux États-Unis, les démocrates l’ont bien compris. La campagne électorale a réussi à trouver sa place dans les jeux vidéo et sur les réseaux sociaux. Après YouTube, Twitch est la nouvelle plateforme à accueillir certains discours politisés.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment