Emoji, l’alphabet 2016 ?

En Novembre dernier, l’Oxford University Press annonçait le mot de l’année 2015 : surprise, générale, cette année, le mot de l’année n’en est pas un ! En effet, l’émoji “visage avec des larmes de joie” a été sélectionné comme mot de l’année. Alors que les célébrités et les marques semblent utiliser de plus en plus ces symboles dans leur communication, nous avons choisi de nous pencher sur le sujet…

Pour commencer, les emojis ont été créé dans les années 90 par le japonais Kurita qui choisi de lancer une série de signes pour les besoins des Pocket Bell de l’entreprise NTT Docomo’s. A destination de la jeunesse japonaise, les emoji (“e” signifiant image et “moji” se traduisant par lettre) avaient pour objectif de communiquer sur le contexte du message, paramètre primordial de la culture nipponne. Idéal pour raccourcir des messages habituellement très long et accélérer leur envoi, l’emoji est donc particulièrement attaché aux téléphones portables.

Si le mot de cette année est un emoji c’est aussi parce que leur utilisation se développe à très grande vitesse. Ainsi l’Oxford University Press s’explique suite à la collecte de données, en collaboration avec Swiftkey, qui met en avant le fait que le “visage avec des larmes de joie” représente 20% des usages totaux d’emojis au Royaume-Unis et que cet usage a connu une coissance de 4% chez les britanniques. En comparaison, il représente 17% des usages totaux aux Etats-Unis, ce qui représente une augmentation de 9% sur le continent Américain. Cette augmentation est également mise en avant par une étude de AYTM Market Research en février 2015. Celle-ci explique que les emojis sont “le nouveau dialecte d’Internet” puisque 48,9% des internautes Américains en utilisent sur les réseaux sociaux ou dans leurs messages.
Principalement utilisés pour des discussions personnelles, les emojis commencent à faire leur entrée dans le domaine professionnel. En effet, la Maison Blanche, Nicolas Sarkozy et Julie Bishop, Ministre australienne des Affaires étrangères, ont déjà utilisé les émoticons au cours de diverses communications. Les célébrités et les marques s’emparent également du phénomène pour dynamiser leur communication digitale. Récemment, Deadpool répondait à Kim Kardashian en lançant leurs emojis personnalisés. Avant cela, Coca-Cola ou Domino’s Pizza ont instauré l’utilisation d’emojis créés pour l’occasion sur Twitter.

Les emojis prennent donc une place de plus en plus importante dans la communication actuelle. Devenu un langage à part entière, il permet de renforcer un message en y apportant une touche de légèreté. Attention cependant, à bien vérifier que les emojis ont tous la même signification dans les mêmes pays avant d’en utiliser un. En effet, Vincent Manilève, journaliste chez Slate, a soulevé certains problèmes de traduction lorsqu’il a essayé de ne parler qu’en emojis durant toute une journée…

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment