Instagram : la fin des publicités cachées

Depuis plusieurs années, la publicité cachée est dénoncée par des organismes dont l’objectif est d’inciter à respecter les législations à ce sujet. Les influenceurs doivent ainsi déclarer les partenariats réalisés afin d’être transparents avec leur communauté. Les plateformes ont mis en place certaines fonctionnalités pour les aider à indiquer clairement la nature de leurs publications. Instagram opte dorénavant pour une nouvelle approche afin de garantir la transparence des publications sponsorisées.

Transparence : les plateformes responsables

Facebook a accepté de respecter de nouvelles mesures pour mieux encadrer le marché du marketing d’influence sur la demande de la Competition Market Authority (CMA) du Royaume-Uni. Celles-ci obligent notamment les influenceurs à clairement indiquer lorsqu’ils sont rémunérés par une marque pour une publication.

La UK CMA estime notamment que les plateformes n’ont pas assez pris leurs responsabilités quant à la transparence des publications. La publicité cachée est donc encore trop présente selon leurs dernières vérifications.

Les nouvelles mesures seront avant tout instaurées au Royaume-Uni avant le mois de juin 2021. Elles devraient ensuite être adoptées dans le monde entier.

Instagram adopte de nouvelles mesures

La fonctionnalité qui permet aux influenceurs de signaler que la publication résulte d’un partenariat rémunéré avec une marque n’est pas systématiquement utilisée. Les entreprises qui ne sont pas certifiées ne peuvent notamment pas s’associer à la publication de l’influenceur. Certains créateurs de contenus préfèrent également éviter de mentionner la nature du partenariat afin d’éviter d’éventuelles réflexions de leurs abonnés.

Les instagrameurs anglais devront donc confirmer, avant chaque publication, s’il s’agit d’un partenariat rémunéré. Instagram prévoit également de développer un algorithme afin de détecter les publications sponsorisées qui n’auraient pas été étiquetées. Un outil à destination des annonceurs devrait également voir le jour. Les entreprises pourront gérer plus facilement la promotion de leurs produits. Elles pourront notamment demander la suppression des publications non-autorisées ou mal étiquetées.

Le réseau social a également voulu rassurer les créateurs de contenus suite à ces nouvelles annonces. Les publications mentionnant “partenariat rémunéré” ne seront pas pénalisées par l’algorithme. Elles apparaîtront comme des publications organiques dans le fil d’actualités des utilisateurs.

La lutte contre les publicités cachées sur les réseaux sociaux continue. Au Royaume-Uni, Facebook et Instagram s’engagent pour la transparence des publications en adoptant de nouvelles mesures pour obliger les influenceurs à afficher les “partenariats rémunérés”.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment