Les Actu’ : les nouveautés digitales de la rentrée

Les réseaux sociaux évoluent sans cesse dans l’objectif d’optimiser la prise en main des utilisateurs et indirectement de conserver leur attention plus longtemps. Les mises à jour sont aussi l’occasion de répondre à un besoin qui n’aurait pas été cerné lors du lancement de la plateforme. Les marketeurs doivent rester informer des dernières actualités de chaque réseau pour s’y adapter rapidement.

Les nouveautés Facebook

Facebook News arrive en France

Depuis le mois de juin, Facebook News permet aux éditeurs américains de toucher une nouvelle cible grâce à un nouvel onglet dédié aux actualités. Ces articles et vidéos de médias partenaires sont gérés par une équipe de journalistes et un algorithme qui personnalise l’affichage des contenus. Facebook a récemment annoncé que ce nouvel onglet allait maintenant être ouvert au Royaume-Uni, à l’Allemagne, la France, l’Inde et le Brésil d’ici 6 mois à 1 an. Chaque article affiché dans l’onglet Facebook News sera directement rémunéré.

Ouverture de Facebook Campus pour les étudiants

L’application mobile de Facebook a réservé un espace dédié aux étudiants pour leur permettre de se connecter en fonction de leurs universités et de leurs centres d’intérêt. Les nouveaux groupes d’études, de clubs sportifs ou culturels permettront aux internautes d’échanger autour d’activités similaires ou encore de demander conseil à leurs camarades. Plus précisément, le fil d’actualité est alors spécifique à l’université ou l’école en incluant les publications de ses camarades, des groupes et des événements suivis. Un annuaire pour retrouver facilement les autres élèves et des salles de discussions en temps réel, les Campus Chat, rejoignent également Facebook Campus. Facebook Campus implique de se créer un nouveau profil associé à une adresse mail universitaire, une année d’obtention de diplôme en plus de leurs informations identitaires (nom, prénoms, photo de profil). Les internautes n’ayant pas de profil dédié n’auront pas accès à l’ensemble des informations partagées sur la plateforme. Les Pages créées par les universités n’auront même pas accès à l’annuaire et aux chats bien qu’elles peuvent rejoindre des groupes et des événements.

Les nouveautés Twitter

Choisir qui peut répondre aux tweets

Dorénavant, Twitter permet aux internautes de choisir qui peut participer à une conversation sur le réseau. Les tweets peuvent ainsi être lus par l’ensemble des utilisateurs mais seules certaines personnes pourront interagir avec le message. Trois formats font alors leur apparition sur la plateforme : tout le monde peut voir et répondre au tweet (le format standard et le réglage par défaut), seules les personnes suivies peuvent répondre au tweet et seules les personnes mentionnées peuvent lui répondre. Les tweets dont les paramètres conversationnels ont été activés sont indiqués grâce à un libellé et une icône de réponse grisée. Cette décision a été prise pour protéger les utilisateurs contre les spams, les abus et les nuisances sonores.

Les nouveaux labels des comptes gouvernementaux

Depuis plusieurs mois, Twitter s’engage pour la liberté du discours et contre la diffusion des fausses informations. Pour cela, la plateforme a notamment refusé de diffuser des publicités politiques depuis 2019. Dorénavant, les comptes gouvernementaux, les principaux responsables gouvernementaux et les médias contrôlés par un État seront labellisés comme tels. Ces labels sont, pour le moment, réservés aux membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies : la Chine, la France, la Fédération de Russie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. L’objectif affiché de Twitter dans cette décision est de permettre aux utilisateurs de connaître le contexte des prises de parole et donc indirectement de lutter contre la désinformation. La plateforme a également décidé de contenir les comptes de médias gouvernementaux. Ils ne seront effectivement plus mis en avant par les systèmes de recommandation, les notifications ou directement dans le fil d’actualités.

Les nouveautés TikTok

TikTok rejoint le code contre les discours haineux sur internet

Le code de conduite européen qui vise à lutter contre les discours de haine illégaux sur internet a pour objectif d’arrêter le harcèlement en ligne et les incitations à la haine. TikTok a annoncé rejoindre ce code en plus d’inclure, à ses règles communautaires, une interdiction pour les discours et les idéologies haineuses. Le réseau social déclare ainsi rejeter les groupes organisés qui diffusent des idées de suprématie blanche, masculine, ou nationale et plus généralement toutes les idéologies fondées sur la haine.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment