Les Actu’ : les nouveautés digitales de février

Les réseaux sociaux évoluent sans cesse dans l’objectif d’optimiser la prise en main des utilisateurs et indirectement de conserver leur attention plus longtemps. Les mises à jour sont aussi l’occasion de répondre à un besoin qui n’aurait pas été cerné lors du lancement de la plateforme. Les marketeurs doivent rester informés des dernières nouveautés de chaque réseau pour s’y adapter rapidement.

Le programme partenaire de YouTube

Les nouveautés Instagram

La fermeture de l’onglet Shop

Depuis 2020, les entrepreneurs peuvent utiliser la fonctionnalité “boutique” pour permettre à leurs clients de directement acheter leurs produits sur Instagram. La plateforme a annoncé retirer l’onglet Shop au même moment où elle modifiera le menu principal courant février. Instagram a effectivement constaté que les consommateurs n’étaient pas assez mûrs pour acheter directement sur la plateforme. Cette fonctionnalité ne disparaîtra pas totalement puisque les internautes pourront toujours acheter des produits directement depuis le feed, les Stories, les Reels et les publicités. L’onglet Shop sera remplacé par un bouton Reels, à droite du bouton “Plus” qui remplace l’onglet actuel Reels et qui servira à créer du contenu. Le nouveau menu principal en bas de l’application réunira donc les onglets : accueil, recherche, création de publication, Reels et profil de l’utilisateur afin de simplifier l’expérience des utilisateurs.

La limitation du ciblage publicitaire pour les mineurs

Depuis plusieurs années, l’entreprise Meta est critiquée pour sa gestion des données des jeunes. En Irlande, le groupe a été condamné à une amende de 390 millions de dollars suite à une enquête de la Commission irlandaise de la protection des données (DPC). Les applications Meta, Instagram et Facebook, ont donc modifié les règles de ciblage des publicités des jeunes utilisateurs. Dès février 2023, les annonceurs ne peuvent donc plus cibler les utilisateurs de moins de 18 ans en fonction de leur sexe et de leurs activités sur Facebook et Instagram. Seules les informations concernant leur âge et leur localisation pourront servir lors des campagnes publicitaires. En parallèle, les jeunes utilisateurs pourront choisir les publicités qu’ils souhaitent voir. 

Les nouveautés YouTube

La monétisation des Shorts confirmée

Le format des vidéos courtes continue d’attirer les internautes, comme le prouvent les Shorts YouTube qui ont récemment atteint 1,5 milliard de spectateurs mensuels. YouTube a annoncé de nouvelles conditions au Programme Partenaire YouTube pour continuer à motiver les créateurs à s’approprier ce format. Ces derniers pourront bénéficier de la monétisation de leurs Shorts à condition qu’ils respectent ces nouvelles conditions et qu’ils acceptent les nouveaux modules de monétisation. Des publicités seront diffusées entre les vidéos du flux Shorts afin de rémunérer les créateurs ayant accepté le module de monétisation des courts-métrages dans le Programme Partenaire YouTube. 

Les nouveautés Twitter

Les publicités en lien avec les recherches des utilisateurs 

Les annonceurs vont pouvoir créer des campagnes publicitaires en se basant sur des mots-clés pour cibler des résultats de recherche spécifiques. L’objectif de cette fonctionnalité est d’inciter les internautes à interagir davantage avec les publicités qui seront en lien avec leurs recherches. Les annonceurs pourront faire la distinction entre les internautes qui parlent régulièrement d’une thématique et ceux qui recherchent des informations momentanées via une recherche grâce aux mots-clés. Il sera ainsi possible de mettre en avant une boutique lors d’une recherche d’un produit à l’inverse des campagnes pour différents produits en lien avec la ligne éditoriale de l’internaute. 

Le nouvel affichage “For You”

La version web et l’application mobile de Twitter proposent une nouvelle interface grâce à la mise en place d’un onglet “For You” qui se différencie de l’onglet “Abonnements”. La page d’accueil est divisée en deux fils d’actualité : For You met en avant des tweets recommandés par l’algorithme mélangeant des comptes suivis et des comptes pouvant intéresser l’utilisateur. L’onglet Abonnements est un flux chronologique des tweets partagés par les comptes suivis par l’utilisateur. Il est possible d’indiquer le désintérêt pour un tweet dans le fil For You en swipant sur l’écran du smartphone ou via le bouton “ce tweet ne m’intéresse pas” sur ordinateur. Les utilisateurs peuvent choisir l’onglet par défaut en quittant la page sur l’onglet de leur choix. Twitter enregistre cette préférence et propose l’onglet choisi lors de la reconnexion suivante. 

CLUB'ZZZ

Recevez chaque semaine l’actualité sur marketing, nos études et nos contenus. 

Marronnier marketing

Édition 2024

Pas d’idée de publication le 16 janvier, saviez-vous que c’était le blue monday ? Le 21 septembre, la journée internationale de la paix.