Étude : l’évolution du podcast natif en 2021

Le podcast est un format audio qui continue d’intéresser les consommateurs. L’entreprise d’hébergement Acast a publié un bilan annuel du podcast natif en se basant sur l’analyse des comportements des utilisateurs de la plateforme. Elle constate effectivement une augmentation de 90,9% des auditeurs uniques certifiés en un an. Les annonceurs sont également au rendez-vous : Acast enregistre plus de 92% de nouveaux annonceurs. 

Des auditeurs attentifs

Le profil des auditeurs 

En juin 2021, le baromètre de l’entreprise recensait 4,4 millions d’auditeurs certifiés français. Plus généralement, en 2021, le podcast est principalement écouté en Île-de-France (42%). Les agglomérations de moins de 100 000 habitants représentent néanmoins 34,1% des écoutes. Elles devancent alors les villes de plus de 100 000 habitants, qui ne représentent que 23,9% des écoutes. 

Plus précisément, la majorité des auditeurs ont entre 25 et 44 ans (61%). Les plus de 45 ans suivent ensuite (31%) alors que les 18-24 ans sont sous-représentés car il n’existe que peu de podcast qui leur sont adressés. 

L’écoute intensifiée

Le baromètre enregistre une augmentation du nombre d’écoutes et du nombre de podcasts. En moyenne, les Français ont écouté 3,8 podcasts par mois. 5% des podcasts enregistrent plus de 200 000 écoutes par mois. La majorité des podcasts cumulent effectivement moins de 50 000 écoutes dans le mois (76%). Les podcasts avec 50 000 à 200 000 écoutes représentent alors 19% des contenus consommés tous les mois. 

En conséquence, les thématiques traitées par les podcasts révèlent les centres d’intérêts des consommateurs. Entre 2020 et 2021, le baromètre a enregistré une hausse des sujets de culture (21%), des sujets de société (29%), des actualités et de la politique (66%) et du divertissement (125%). 

L’ancrage des annonceurs

Cette année, le podcast est officiellement intégré au paysage médiatique français. Les annonceurs incluent de plus en plus ce format dans leur stratégie de communication. Ils n’hésitent pas à créer leurs propres contenus audio et à participer à des émissions co-brandées. Par ailleurs, les marketeurs réalisent des campagnes de sponsoring qui leur permettent de mettre en avant leurs produits et services. 

Le baromètre révèle d’ailleurs que les marques de tech et les banques et assurances sont les plus actives sur ce format. Les entreprises B2B, de culture/loisir, de nourriture/boissons et de retail investissent aussi dans les contenus audio. 

Le podcast est un format qui continue de conquérir les auditeurs. Le format audio permet d’allier une activité enrichissante avec d’autres activités telles que le sport ou l’entretien ménager par exemple. Par ailleurs, les annonceurs ont compris l’intérêt de s’appuyer sur ces contenus dans leur stratégie de communication. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

Les tendances marketing pour 2023

Cette année, les marketeurs ont encore dû adapter leur stratégie de marketing aux innovations digitales. Ils ont notamment pu suivre le développement du Métavers et

Les tendances digitales de novembre 2022

En novembre, les internautes ont de nouveau pris plaisir à suivre les projets d’envergure des créateurs de contenu français. Ils ont également réagi aux événements

Send Us A Message

CLUB'ZZZ

Recevez chaque semaine l’actualité sur marketing, nos études et nos contenus.