Oracle et Walmart deviennent les partenaires de TikTok

Aux Etats-Unis, la vente de l’application chinoise TikTok continue de faire face à de nombreux rebondissements. Alors que le président américain et le groupe chinois ByteDance s’affrontent publiquement, les entreprises américaines se sont positionnées tout l’été pour racheter la gestion américaine du réseau social. Microsoft a longtemps montré son intérêt pour le projet mais s’est finalement retiré laissant l’espace libre à Oracle de s’en rapprocher.

TikTok échappe à l’interdiction américaine

Cet été, le gouvernement américain a menacé d’interdire le réseau social TikTok sur son territoire à partir du 20 septembre à moins qu’il soit racheté par une entreprise américaine. L’accord avec Microsoft ni avec aucune autre entreprise américaine n’ayant été accepté, le secrétariat d’Etat au commerce américain a annoncé, vendredi 18 septembre, que TikTok ne pourrait plus être téléchargé sur les smartphones aux Etats-Unis à partir de cette date. La célèbre application de messagerie chinoise, WeChat, subit le même traitement.

Alors que l’application TikTok ne devait plus être fonctionnelle à partir du 12 novembre, le gouvernement américain a validé l’accord entre ByteDance et Oracle et Walmart. En attendant qu’il se concrétise officiellement, l’interdiction de téléchargement est décalée au 27 septembre pour TikTok.

Oracle et Walmart : les partenaires américains de TikTok Global

Mi-août, Oracle s’est exprimé sur sa volonté de participer à la vente de TikTok aux Etats-Unis. Oracle se positionne comme un partenaire et non pas comme un acheteur. L’entreprise américaine ne serait effectivement qu’un associé minoritaire (12,5%), ByteDance resterait ainsi associé majoritaire. Oracle deviendrait alors le “partenaire technologique de confiance” en charge de la gestion des données des utilisateurs. Le Président Donald Trump a validé cette solution qui assure une sécurité “à 100%” notamment grâce à des serveurs séparés.
Walmart rejoint également l’accord en tant que “partenaire économique de confiance” en charge des services e-commerce et des commandes et de paiement en ligne. L’entreprise américaine prendrait alors 7,5% des parts avant l’entrée en bourse du groupe TikTok Global dont le siège résiderait au Texas.

Le Président américain a par ailleurs insisté pour que les entreprises de TikTok Global fassent une donation d’environ 5 milliards de dollars (4,2 milliards d’euros) pour l’éducation des jeunes Américains. Il attend également que le gouvernement soit rémunéré pour avoir autorisé l’accord.

TikTok a échappé de peu au bannissement sur le territoire américain. L’accord avec Oracle et Walmart permet effectivement à l’application de fonctionner. Le gouvernement américain autorise cet accord et en attendant sa mise en place définitive autorise l’application à continuer de fonctionner.

 

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment