TikTok va-t-elle bientôt être rachetée par Microsoft ?

Cette année, l’application chinoise du groupe ByteDance a beaucoup fait parler d’elle. Durant le confinement, TikTok a conquis des millions d’utilisateurs à travers le monde au point que le réseau social a presque rattrapé YouTube chez les jeunes internautes. En France, elle a ensuite fait beaucoup de bruit à cause de l’attitude néfaste de certains tiktokeurs. Le mois dernier, les gouvernements indiens et américains ont reproché à l’application d’espionner les populations. Alors que Donald Trump continue de vouloir interdire TikTok aux États-Unis, Microsoft est entré en négociation avec ByteDance pour la racheter.

Donald Trump menace d’interdire TikTok

Le gouvernement américain accuse le gouvernement chinois d’utiliser l’application pour obtenir des renseignements sur ses utilisateurs. Le Président menace ainsi d’interdire le réseau social sur le territoire à moins qu’il soit revendu avant la mi-septembre. Le groupe ByteDance a toujours réfuté les arguments de Donald Trump, allant jusqu’à embaucher l’ancien directeur de la plateforme Disney+, Kevin Mayer, comme PDG aux États-Unis. L’application dispose d’ailleurs d’une version censurée, appelée Douyin, spécifiquement réservée à la Chine. Les données des utilisateurs chinois et occidentaux ne sont pas stockées sur les mêmes serveurs : l’entreprise dispose effectivement de bureaux à Los Angeles et à Singapour.

Dans les faits, il semble compliqué pour le gouvernement américain d’interdire totalement le téléchargement de TikTok. Aucune application ou réseau social n’a été bloqué jusqu’à présent ; seuls les sites et portails visés par une enquête judiciaire pour activités illégales ont déjà eu à faire face à des restrictions. Par ailleurs, les internautes pourraient facilement contourner le retrait de l’application de l’App Store et de Google Play. Les Américains pourraient toujours y avoir accès depuis un site accessible sur navigateur ainsi que grâce à un VPN.

Microsoft négocie pour racheter TikTok

Un communiqué publié le 2 août dévoile les négociations initiées par Microsoft pour acquérir la branche américaine de l’application. L’entreprise américaine se montre rassurante notamment vis-à-vis du président américain en assurant qu’elle effectuerait un examen complet de la sécurité de l’application. Microsoft s’engage ainsi à rapatrier les données des utilisateurs américains afin de les stocker sur le territoire.

Le gouvernement américain et ByteDance semblent accepter de limiter la revente qu’à certaines activités de l’application. Microsoft pourrait ainsi devenir propriétaire de TikTok dans certains pays : les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. La version américaine devra alors se couper de la maison mère pour pouvoir fonctionner aux États-Unis.

La situation de TikTok aux États-Unis reste floue : le président américain continue de rejeter le réseau social chinois à moins qu’il devienne américain. L’entreprise Microsoft est donc en négociation avec le groupe ByteDance pour la racheter ou aux moins certaines de ses activités avant le 15 septembre.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment