Un blog créé grâce à une intelligence artificielle

Un étudiant américain a utilisé une intelligence artificielle pour développer un blog sous un alias. Peu d’internautes ont réalisé que le blog était généré par une intelligence artificielle ; certains d’entre eux s’y sont même abonnés.

L’intelligence artificielle génératrice de langage

Liam Porr a utilisé le générateur de langage le plus puissant à ce jour, GPT-3, pour développer son blog. C’est la première fois qu’une intelligence artificielle est utilisée de cette manière : le résultat de l’expérience confirme sa puissance. L’étudiant informaticien à l’Université de Californie, Berkeley, a d’ailleurs déclaré que la facilité avec laquelle il avait développé le programme était inquiétante.

Le laboratoire basé à San Francisco, OpenAI, avait d’ailleurs craint une utilisation abusive de ce dernier modèle d’IA. Il avait ainsi communiqué sur le GPT-2 avant de finalement dévoiler sa dernière version puisqu’aucune preuve d’utilisation abusive n’avait été détectée. Le laboratoire a tout de même décidé de ne pas accorder d’accès public au GPT-3 bien qu’il travaille, avec des chercheurs, sur une version commercialisable d’ici la fin de l’année.

La création d’un blog à partir d’une IA

Liam Porr a réussi à avoir accès à la dernière version de l’intelligence artificielle en contactant un doctorant de Berkeley qui y avait déjà accès. Il a transmis un titre et une introduction d’article de blog à GPT-3 dont a découlé plusieurs versions d’articles terminés. Afin de s’adapter aux forces et aux faiblesses de l’intelligence artificielle, Liam Porr a choisi de se concentrer sur un blog autour de la productivité et de l’auto-assistance ne répondant pas à une logique rigoureuse. Il s’est inspiré d’articles sur Medium et Hacker News pour écrire ses propres titres et laisser GPT-3 se charger du reste. Il a réussi à publier des articles presque tous les jours pendant deux semaines avant de clôturer le projet sur un article décrivant sa démarche comme si elle était hypothétique. En parallèle, il a publié une confession sur son blog personnel.

Les réactions des internautes

Un article sur Hacker News a particulièrement été remarqué par les internautes : seuls quelques commentaires ont alors soulevé des doutes quant à son auteur. Une dizaine d’autres internautes a alors purement et simplement rejeté ces soupçons. Indépendamment de cet article, le blog a attiré 26 000 visiteurs en 2 semaines.

Alors que le laboratoire craignait que l’outil soit utilisé comme producteur massif de désinformation, Liam Porr a démontré qu’il pouvait servir à créer du contenu facile à écrire et sans valeur ajoutée.

Les entreprises américaines luttent de plus en plus contre la diffusion des informations mensongères diffusées sur les réseaux. Le développement d’une intelligence artificielle spécialisée dans le langage et suffisamment puissante pour tromper l’attention des internautes peut rendre leur mission encore plus compliquée.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment