Interview blogueur : Where is Mickwho

No Comments

Nous avons décidé de mieux connaître les blogueurs en leur donnant la parole ; c’est aujourd’hui au tour de Where is Mickwho de nous expliquer sa manière de travailler.

Interview blogueur : Where is Mickwho

Pour commencer, pourrais – tu nous parler un peu de toi et de ton blog ?

Je m’appelle Mick et je vais bientôt avoir 28 ans. Les voyages, les valises et l’avion ont fait partie de ma vie très tôt. J’avais à peine 3 ans la première fois que j’ai traversé l’atlantique pour rendre visite à ma famille aux USA. En grandissant j’ai continué à voyager régulièrement jusqu’au moment ou je suis parti vivre à l’étranger pendant 2 ans. J’ai profiter de cette expérience pour explorer la région et avant de rentrer en France j’ai fais un voyage de quelques mois pour rendre visite à des amis éparpillés aux quatre coins du monde, c’est à ce moment la que j’ai commencé mon blog.

Qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer dans la création d’un blog ?

Au début, je voulais faire des petites vidéos à envoyer à mes proches pour leur partager mon périple… et surtout rassurer ma mère. J’utilisais mon téléphone pour filmer, mais aussi pour le montage des vidéos. C’était assez brouillon mais le feeling passait bien. Quand je suis rentré après quelques semaines, on m’a dit qu’elles étaient bien du coup ça m’a donné envie de continuer et de les partager à d’autres personnes.

Où trouves – tu ton inspiration pour écrire tes articles ?

Je partage tout ce que j’ai vécu, les endroits que j’ai visité, certaines galères et toutes les étapes par lesquelles je suis passé pour la préparation de mon voyage, le financement, les frais bancaires, faire son sac. Donc mon inspiration vient principalement de ce que tout voyageur vit lorsqu’il voyage. Je trouve aussi d’autres idées au fur et à mesure grâce aux questions et inquiétudes que j’entends venant d’autres backpackers.

Comment les prépares – tu ?

Pour moi ça commence toujours avec un papier et un crayon, j’écris toutes mes idées sur un sujet précis que je développe ensuite. J’aime beaucoup sortir du numérique au tout début du processus, ça m’aide à organiser le tout dans ma tête. Vu que je fais des vidéos, j’écris un petit scénario, un enchainement des scènes et quelques éléments pour faire un storyboard. Pour moi c’est la partie la plus difficile car il faut pouvoir être intéressant, un peu drôle et transmettre une expérience en très peu de temps.

Quel est ton matériel/tes outils de prédilection ?

Dans mon cas, forcément c’est mon appareil photo Reflex, un Canon 70D! Je suis tombé amoureux des GoPro l’année dernière qui m’ont permis de tourner des images de fou sous l’eau, dans les airs, ou des endroits difficiles d’accès. J’adore le fait qu’elle soit petite et facile à transporter. Sinon, j’ai toujours un carnet et un stylo sur moi.

Es-tu un blogueur professionnel ? Qu’est-ce qui t’a poussé à le devenir (ou à ne pas le faire) ?

Non, je ne suis pas un blogueur professionnel. Essentiellement parce que j’ai commencé il y a peu de temps, que je manque d’expérience et surtout que je n’ai pas encore su développer des opportunités. Mais en travaillant régulièrement et en étant patient, peut-être que ça viendra. J’utilise beaucoup mon blog comme un laboratoire sur les formats qui crée de l’engagement sur les réseaux sociaux et j’apprends beaucoup à maîtriser la vidéo de cette façon.

Te considères – tu comme un influenceur ? Pourquoi ?

Oui, d’une certaine façon. C’est un processus long et régulier, mais il y a peu de temps, j’ai réalisé une vidéo sur un pays méconnu des voyageurs, le Rwanda. C’était très amusant de voir qu’elle a touchée beaucoup de gens et qu’un bon nombre de personnes ont avoués avoir un apriori sur ce pays et que par conséquent, je leur ai donné envie d’en découvrir plus et même pour certains, d’y aller. C’est très satisfaisant de toucher les gens de manière positive !

Qu’est-ce que ton blog a changé dans ta vie ?

Mon blog m’a permis de découvrir mon goût pour l’écriture et la vidéo. Avant cela, c’était deux tâches que j’évitais à tout prix. Mais j’y prends aujourd’hui un plaisir immense. Avec les vidéos dans lesquelles je me mets en scène, cela m’a aussi donné beaucoup confiance en moi, en les mettant en ligne on s’expose directement à la critique des autres qui peut être sans mercis sur la toile.

Quel est ton meilleur souvenir de blogueur ?

Après avoir partagé que j’avais démissionné puis voyagé pendant de longs mois dans toute l’Amérique latine, une connaissance m’a avoué qu’il avait lui aussi démissionné et qu’il prépare son voyage. C’était un sentiment génial de savoir que j’avais pu contribuer d’une certaine manière à son projet.

As – tu des conseils à donner pour percer dans le milieu ?

Être persévérant et patient! Quand on commence un blog, on a souvent l’impression que ça va marcher tout de suite, que les gens vont s’intéresser à ce qu’on fait. En fait pas du tout, cela prends des mois, des heures de travaille avant qu’une micro-audience se créée et qu’elle se développe petit à petit. Je pense qu’il est aussi très important de rester soi même dans sa façon de créer du contenu, les gens s’attachent ainsi à notre personnalité et cela rend ce que l’on fait unique.

Interview blogueur : Where is Mickwho
Site web : www.whereismickwho.com

Twitter : @Mickwho1

Instagram : MICKWHO

Facebook : Where is Mickwho

Youtube : Mickwho

Blogueuse passée du côté obscur, j'ai choisi de développer mon intérêt pour le digital au côté de l'agence InfluenZZZ. Chargée de la stratégie Social Média et des Relations Blog, je continue malgré tout à travailler sur mon premier amour, mon blog Badachaboum - Paris

Ecrire à notre équipe !

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

Les news de la ruche

 
 

Laisser un commentaire