La minute de l’influence : comprendre le placement de produit

Les marques mettent en place des partenariats variés avec les influenceurs. Les créateurs de contenus peuvent réaliser un placement de produit sur leurs propres réseaux, devenir des ambassadeurs de la marque ou encore réaliser des concours sur internet. En 2019, 30% des internautes français ont utilisé des “ad blockers” pour échapper à la publicité digitale. Les consommateurs cherchent des recommandations de personnes qui leurs ressemblent c’est pourquoi ils se tournent vers les influenceurs. Ces prescripteurs partagent leurs prises en main des produits avec un ton qui leur appartient. Les entreprises ont donc tout intérêt à s’associer avec les leaders d’opinion pour parler à leur audience.

Qu’est-ce que le placement de produit ?

Ce type de partenariat correspond à une association créative entre un créateur de contenus et une marque. Le placement de produits est principalement réalisé sur Instagram ou sur YouTube bien qu’il puisse également avoir lieu sur l’ensemble des médias sociaux existants. Il peut donc prendre la forme d’une vidéo, d’une photo ou même d’un article de blog.

Le placement de produit digital se distingue de la publicité classique puisqu’il s’inspire du bouche à oreille : l’influenceur présente le produit de manière naturelle en l’incluant à son quotidien.

Comment réaliser un placement de produit ?

La stratégie à adopter dépend des objectifs définis par la société. Le placement de produit peut générer des ventes ou permettre d’améliorer la réputation de l’entreprise. La sélection des influenceurs dépend autant de ces objectifs que du budget alloué au partenariat ou aux valeurs partagées entre la marque et le créateur de contenus. L’entreprise choisit en général de s’associer avec un influenceur en fonction de la tranche d’âge de sa communauté, son emplacement géographique ou encore son taux d’engagement. Le ton et les valeurs du leader d’opinion doivent également être considérés puisque le créateur acceptera en priorité les partenariats en accord avec sa ligne éditoriale.

La marque doit travailler un brief en amont de sa prise de contact avec les influenceurs. Cette présentation permet au créateur de réaliser un contenu en accord avec les attentes de l’entreprise. Le brief doit inclure une part de liberté pour permettre au créateur de s’approprier le partenariat et respecter sa ligne éditoriale. La communauté de l’influenceur le suit effectivement pour ses prises de parole ; le contenu sera donc mieux accueilli s’il est fidèle à ses publications habituelles.

Comment déterminer le résultat de l’opération ?

Les résultats d’une campagne dépendent des objectifs fixés en amont. Le placement de produit peut effectivement s’accompagner de mesures supplémentaires pour les atteindre. Un code promotionnel est ainsi une bonne manière de déterminer le nombre de ventes réalisées grâce au partenariat. Dans ce cas, chaque influenceur activé pour la campagne doit bénéficier d’un code promo personnalisé. L’entreprise peut ainsi déterminer quelles sont les communautés les plus sensibles au produit. La marque peut également envisager de s’associer sur la durée avec le créateur de contenus le plus pertinent. L’ambassadeur contribue alors au storytelling de l’entreprise.

La société peut également suivre le taux d’engagement, le nombre d’impressions ou encore les mentions générées par la publication. Ces indicateurs révèlent la notoriété digitale de l’entreprise et du produit mis en avant pour la campagne de marketing d’influence. L’analyse du bruit social complète ces informations pour déterminer l’impact positif perçu.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment