La minute de l’influence : travailler avec un ambassadeur

En 2019, 30% des internautes français ont utilisé des “ad blockers” pour échapper à la publicité digitale. Les consommateurs cherchent des recommandations de personnes qui leur ressemblent, c’est pourquoi ils se tournent vers les influenceurs. Ces prescripteurs partagent leurs prises en main des produits avec un ton qui leur est propre. Les entreprises ont donc tout intérêt à s’associer avec les leaders d’opinion pour parler à leur audience. Nous vous présentons les différents partenariats qu’il est possible de réaliser avec un influenceur dans La minute de l’influence.

Qu’est-ce qu’un ambassadeur ?

Dans le domaine du marketing d’influence, l’influenceur qui travaille sur le long terme avec une marque est considéré comme un ambassadeur. Ce partenariat sur la durée implique que l’ambassadeur accepte d’associer son image à celle de l’annonceur. Même s’il n’en résulte pas nécessairement des shootings ou des campagnes sponsorisées, les consommateurs vont associer les deux partenaires. L’ambassadeur peut aussi bien mettre en avant certains produits spécifiques de la marque que partager des messages comme ses valeurs ou l’annonce de ses événements par exemple.

De nombreux domaines peuvent s’associer avec un ambassadeur. En effet, les annonceurs doivent sélectionner l’ambassadeur en fonction de sa spécialité mais aussi de ses valeurs. Par exemple, les entreprises de produits high-tech, de mode ou encore les agences de voyage peuvent collaborer avec des ambassadeurs.

Les contenus générés lors de ce partenariat varient en fonction des objectifs déterminés, du budget et du domaine de l’annonceur ainsi que de l’ambassadeur concerné. Des publications sur Instagram ou sur YouTube peuvent ainsi être régulièrement publiées par l’ambassadeur, des publicités réalisées à la suite d’un shooting photo peuvent être mises en place par l’annonceur ou encore des événements peuvent s’appuyer sur la présence de l’ambassadeur.

Comment travailler avec un ambassadeur ?

Avant toute chose, l’annonceur doit déterminer ses objectifs qu’il s’agisse de gagner en visibilité, d’augmenter les ventes ou d’améliorer l’image de marque. Il est aussi important de connaître sa cible en terme d’âge, de sexe mais aussi de centres d’intérêt et de valeurs. Ces informations permettent de s’associer avec un ambassadeur qui a des points communs avec les consommateurs ciblés.

En plus des similitudes avec les consommateurs, l’ambassadeur doit rejoindre les valeurs de l’annonceur. En utilisant ses produits sur la durée, il est convaincu de la valeur ajoutée de l’annonceur sur ses concurrents et le soutien alors dans sa démarche sur le long terme.

L’annonceur doit prévoir en amont les campagnes sur lesquelles l’ambassadeur interviendra. Le budget du partenariat doit effectivement prendre en compte les éventuelles publicités où il apparaîtra en plus d’inclure les publications sponsorisées. Il doit aussi inclure l’envoi des produits à l’influenceur durant la totalité du partenariat.

Ce partenariat se travaille sur la durée, c’est pourquoi les campagnes doivent être réfléchies en amont. De la même manière qu’un calendrier éditorial et un retro-planning doivent être mis en place dans le cadre d’une stratégie de communication plus classique, ces outils doivent être adoptés lors d’une collaboration avec un ambassadeur.

Comment déterminer le résultat de l’opération ?

L’ambassadeur permet à l’annonceur de gagner en visibilité, d’améliorer sa réputation et indirectement d’augmenter ses ventes. L’annonceur doit analyser les interactions avec les internautes durant la totalité du partenariat pour observer l’évolution de ses résultats sur la durée. Le nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux de l’annonceur peut également indiquer l’évolution du partenariat. Par ailleurs, il est intéressant de travailler avec l’aide de code promotionnel ou de liens trackés pour suivre les ventes générées par les publications de l’ambassadeur.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment