Les sportifs partagent leur passion sur Twitch

Les événements sportifs ont été les premiers impactés par la pandémie du Covid-19. Les compétitions ont dû rapidement être annulées pour respecter les recommandations de distanciation sociale avant même que le confinement ne soit étendu à la majorité des pays. Cela fait donc quelques mois que les sportifs ne peuvent plus s’entraîner dans leurs clubs. Ils passent alors le temps en jouant aux jeux vidéos. Plusieurs d’entre eux ont créés une chaîne Twitch pour streamer leurs parties et garder un lien avec leurs fans.

Les streamers accueillent les sportifs

Les sportifs dévoilent leur passion pour les jeux vidéo

Aux Etats-Unis, certains joueurs de la NBA sont sur Twitch depuis quelque temps déjà. C’est notamment le cas de Devin Booker (Phoenix Sun) qui a appris en pleine partie en direct de Call of Duty Warzone que la saison était suspendue. Plus récemment, Luka Doncic (Dallas Mavericks) a demandé de l’aide pour diffuser ses parties d’Overwatch en live.

En France, les sportifs professionnels aussi s’intéressent à Twitch et même plus généralement à l’e-sport. Au début d’année 2020, Antoine Griezman (FC Barcelone) et son frère présentaient ainsi l’équipe GriziEsport avec pour objectif de participer à des compétitions d’E-sport. Le confinement a également incité le tennisman Gaël Monfils à ouvrir sa chaîne Twitch dans laquelle il partage ses différentes parties et où il propose une libre antenne pour donner la parole à certain de ses confrères.

En plus de confirmer la passion des sportifs pour les jeux vidéos, la plateforme et les vidéos en direct leur permettent de rester en contact avec leurs fans notamment grâce aux échanges permis par le chat.

L’association entre sportifs et streamers

Les streamers accueillent ces nouveaux arrivants à bras ouverts comme le prouve les nombreuses collaborations avec les sportifs. En Espagne, le streamer Ibai a enseigné les bases du jeu League of Legends en direct sur sa chaîne Twitch aux footballeurs Achraf Hakimi (Dortmund), Thibaut Courtois (Real Madrid), Sergio Reguilon (FC Séville) et Borja Iglesias (Betis).

Antoine Griezman a rejoint l’équipe de Gotaga, aux côtés de Doigby et de Squeezie, pour participer au Masterkill sur Call of Duty: Warzone. Le tournoi organisé par Gotaga avait en plus une dimension caritative en faveur de la Croix-Rouge. 33 000€ ont été récoltés durant la soirée et viennent s’ajouter aux 29 200€ récoltés par l’équipe GriziEsport qui avait lancé son #GRIZI24H le 11 avril en faveur de la Croix-Rouge également.

Gaël Monfils a expliqué ce respect mutuel dans l’émission en direct Popcorn animée par Domingo, Ponce et Sardoche. Les sportifs reconnaissent effectivement l’esprit compétitif présent dans le jeu vidéo. Le tennisman souligne également que le sport et le jeu vidéo sont deux passions et qu’il faut se battre pour en vivre.

Les clubs se mettent à la compétition en direct

Les sportifs professionnels prouvent aux clubs qu’il existe d’autres manières de faire du sport. Par ailleurs, la plateforme Twitch accueillerait plus de 30 millions de visiteurs uniques tous les mois en France. Certains clubs ont rapidement compris l’intérêt des compétitions virtuelles. Les organisateurs d’événements se sont tournés vers le digital pour mettre en place des championnats et des tournois pour pallier au manque de compétitions physiques.

Aux Etats-Unis, les Phoenix Suns n’ont pas attendu le lancement du Championnat virtuel pour commencer leur saison NBA en ligne sur le jeu NBA2K. Des joueurs et des membres de l’équipe de la NBA2K League ont ainsi affronté les Dallas Mavericks devant 12 000 personnes.

Le “Non Grand Prix d’Australie” a également été organisé par le pilote français Jean-Eric Vergne avec Veloce Esport suite à l’annulation de la vraie course de Formule 1. Des streamers et de véritables pilotes ont concouru devant 180 000 spectateurs.

Le football ne laisse pas les gamers insensible comme l’ont prouvé Sergio Reguilon et Borja Iglesias. Suite au report du derby Séville-Betis, les deux sportifs se sont affrontés sur FIFA 20 sur Twitch devant 60 000 “viewers”.

Le vice président de Twitch, Benjamin Vallat, fan du PSG, va jusqu’à rêver que la plateforme puisse révolutionner la manière de regarder les matchs en physique. La diffusion sur Twitch pourrait ainsi être plus interactive puisque les anciens-joueurs pourraient à leur tour commenter les matchs.

Le streaming de jeux vidéo en direct a démontré qu’il pouvait compléter l’offre sportive traditionnelle. Si l’e-sport avait encore du mal à être compris par certains, la crise sanitaire aura pousser les clubs à se tourner vers des compétitions digitales pour continuer à divertir les population confinées. Les sportifs professionnels ont également rejoint les streamers pour partager leurs passions, pour le plus grand plaisir de leurs fans.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment