TheoBabac : de l’humour numérique à l’ambition créative

Théo est un créateur qui a percé durant la période des confinements en France. Il a commencé par publier de nombreux sketchs sur sa chaîne BabacTV, mais il a également publié des vidéos sur TikTok, Instagram, Twitter et sur sa chaîne YouTube TheoBabac. Il s’amuse également à diversifier son format en créant des chansons humoristiques et des chansons plus sérieuses. Ces dernières sont alors publiées sous son pseudonyme Luther. Ces derniers mois, Théo est mis en avant par de nombreux médias et via les “feat” qu’ils réalisent avec d’autres créateurs. 

L’humour drôle

Des sketchs rapides et travaillés

Les vidéos de ThéoBabac sont souvent décrites comme des sketchs absurdes. Le créateur n’aime néanmoins pas être limité à un genre ; il préfère régulièrement sortir de sa zone de confort, c’est pourquoi il n’a pas hésité à se tourner vers la musique en plus de ses sketchs. Il explique clairement qu’il mélange l’écriture et l’improvisation pour réaliser ses vidéos. Il travaille également son montage, n’hésitant pas à inclure des effets spéciaux pour ajouter une dimension humoristique. S’il a réussi à divertir avec des petits budgets, il ne cache pas son objectif de réaliser des contenus plus ambitieux grâce au développement de ses réseaux sociaux. 

Le potentiel des reprises

TheoBabac s’est notamment fait remarquer grâce à sa vidéo “Tu es triste ? Arrête” qui est devenu un véritable meme. Le sketch est effectivement repris par les internautes ; certains n’hésitent pas à se l’approprier en adaptant le texte à leur actualité. Ce n’est d’ailleurs pas la seule vidéo dont la popularité numérique dépasse le créateur. Son humour est universel ce qui permet à sa communauté de réutiliser ses blagues régulièrement. Sa communauté défend néanmoins son créateur ; en effet, lorsque l’une de ses vidéos est utilisée, le crédit est rapidement rendu à TheoBabac. Bien que son humour soit assez populaire pour avoir créé un sentiment d’appartenance à une communauté, le créateur a réussi à défendre son travail sur ses réseaux sociaux. 

L’ambition créative  

Suivre ses envies 

TheoBabac explique régulièrement qu’il suit ses envies lorsqu’il crée. Il réalise des sketchs qui l’amusent et des chansons qui lui plaisent. Le créateur ne se ferme aucune porte du moment qu’il prend du plaisir dans sa création. Il ne cache pas ses ambitions de s’ouvrir à des projets plus ambitieux, y compris en dehors de YouTube. C’est ce qui l’a motivé à se lancer sérieusement dans la musique. Il a également réfléchi à se lancer dans le stand-up et à prendre des cours de théâtre pour tourner dans les réalisations externes par exemple. En dévoilant ses ambitions professionnelles, il dévoile en partie le travail derrière ses créations.

Se donner les moyens d’y arriver

Au-delà de sa notoriété sur YouTube, TheoBabac développe son image d’artiste complet. Il distingue effectivement son personnage de TheoBabac et son personnage de Luther. Il associe les deux lorsque ça lui permet de rencontrer sa communauté, autrement, il essaye de bien distinguer son image d’humoriste d’une image plus sérieuse. Il aime maîtriser ses compétences, c’est pourquoi il a même pris le temps de créer ses propres sons qu’il utilise aussi bien pour ses musiques que lors de ses vidéos. 

TheoBabac utilise donc ses réseaux pour partager ses créations et atteindre ses ambitions professionnelles. Il est honnête avec sa communauté dans sa démarche de divertissement et de création. Les internautes s’approprient autant son humour que ses sons tout en reconnaissant largement son travail. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

Les tendances digitales – juillet 2022

En juillet, les Français profitent de quelques jours de congés ou préparent leurs séjours touristiques à venir. Les internautes n’hésitent pas à utiliser les réseaux

Send Us A Message

CLUB'ZZZ

Recevez chaque semaine l’actualité sur marketing, nos études et nos contenus.