Les Actu’ : les nouveautés digitales depuis le début de la pandémie

Les réseaux sociaux font face à un afflux massif d’utilisateurs durant la pandémie du Covid-19. Les entreprises américaines ont communiqué sur l’augmentation importante du trafic de leurs plateformes sur internet. Le coronavirus ne l’est a toutefois pas empêché de réaliser quelques mises à jour au mois de mars. Au contraire, l’épidémie les a obligé à s’adapter rapidement notamment pour permettre aux utilisateurs de trouver facilement des informations sur la situation.

Les nouveautés Facebook

La lutte contre les “Fake News”

Un centre d’informations sur le Covid-19 apparaît en haut du fil d’actualités sur Facebook. Des informations provenant de sources officielles y sont diffusées pour limiter les fausses informations.

Messenger veut aider les gouvernements à mieux communiquer

Facebook travaille sur le développement de services gratuits pour accompagner les gouvernements et les organisations de santé dans leurs communications. Messenger pourraient ainsi être enrichis de chatbots dédiés à certaines organisations. Ils permettraient notamment de réduire les demandes grâce à des réponses automatisées ou à la diffusion des bonnes pratiques.

Des Directs plus accessibles

Facebook veut permettre aux personnes ne possédant pas de compte Facebook de regarder des vidéos en direct depuis l’application Smartphone. L’entreprise propose également un nouveau format majoritairement audio pour réduire la bande passante. La plateforme réfléchit également à lancer un programme “Public Switch Telephone Network” permettant d’appeler un numéro gratuit afin d’écouter un direct.

Les nouveautés Instagram

Co-Watching : le partage des photos pendant un appel vidéo

C’est la première nouveauté à avoir rejoint les fonctionnalités Instagram. Co-Watching permet aux utilisateurs de regarder des photos avec ses amis durant un appel vidéo. Pour ce faire, il suffit d’appeler en vidéo depuis Instagram Direct et de clicker sur l’icône dédiée en bas à droite de l’écran. L’application suggère ensuite des photos ou des vidéos enregistrées ou aimées qu’il est possible de regarder à plusieurs.

Une Story permanente et un sticker pour inviter à rester chez soi

Tous les utilisateurs peuvent maintenant ajouter le sticker Restons chez nous à leurs Stories. Elles seront alors automatiquement ajoutées à la Story permanente Chez soi. Située en première position des Stories, elle recense alors l’ensemble des publications des personnes suivies ayant utilisées le sticker.

La mise en avant des informations liées au SARS-CoV-2

Les informations officielles transmises par des spécialistes, comme l’OMS ou les sites officiels, sont mises en avant dans des encarts dédiés. Une sélection est ainsi proposée en haut du feed. Pour réduire la diffusion de fausses informations, les publications de santé reconnues sont mises en avant dans l’onglet Explore et les contenus liés à des théories du complot sont supprimées. Les publicités concernant des produits liés au coronavirus et les filtre de réalité augmenté lié au Covid-19 sont interdites.

YouTube supprime les vidéos complotistes en rapport avec le SARS-CoV-2

Les vidéos de théories du complot expliquant en quoi la 5G est à l’origine de la pandémie se répandent sur YouTube. La plateforme a donc décidé de les exclure de ses recommandations et dans certains cas de les supprimer pour contenir le phénomène.

Les vidéos qui font la promotion de méthodes sanitaires non-fondées subissent également le même sort.

Les nouveautés Twitter

Fleets : les messages éphémères Twitter

Depuis le début du mois de mars, des messages éphémères d’une durée de 24h sont disponibles au Brésil. Les twittos peuvent lancer des Fleets qui correspondent à des pensées moins engageantes que des Tweets. Un bandeau en haut de l’écran recense les Fleets. Un bouton + permet de créer son Fleet dans lequel il est possible d’insérer du texte, un image ou même un gif. Les utilisateurs peuvent répondre aux Fleets grâce aux réactions ou via les Direct Messages. L’interface éphémère fait défiler les Fleets verticalement reprenant les codes de la Timeline de Twitter.

La lutte contre la désinformation

Twitter a mis à jour sa politique de sécurité afin d’interdire les tweets qui mettent en danger les gens vis à vis du coronavirus. Les Tweets qui dénigrent les conseils d’experts ou qui encouragent les faux traitements risquant ainsi de propager le Covid-19 sont maintenant interdits. Les twittos qui se font passer pour des autorités sanitaires ou des experts sont dorénavant bannis.

Les nouveautés Snapchat

Un outil pour créer des Lens en réalité augmentée

Lens Web Builder permet à n’importe quel utilisateur de la plateforme de créer sa propre Lens en réalité augmentée. Snapchat souhaite avant tout permettre aux annonceurs de créer des visuels publicitaires rapidement depuis n’importe quel navigateur internet. Des centaines de templates sont proposés ce qui implique qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances techniques en 3D développés ni de budget à rallonge. L’annonceur peut personnaliser sa Lens grâce aux objets 3D, aux effets et aux images et logos proposés par l’outil.

Le partage des Stories sur d’autres applications

Un an après avoir été présenté, le projet “App Stories” voit enfin le jour. Snapchat s’est déjà associée à quatre applications qui acceptent donc le partage des Stories sur leurs plateformes. Triller, Squad, Hily et Octi intégrent les Stories créées dans Snapchat. Le Snap Kit comprend maintenant un Story Kit qui permet aux développeurs d’applications tierces de demander l’accès à l’intégration des Stories.

Les filtres de l’OMS et de la Fondation des Nations Unies

L’Organisation Mondiale de la Santé s’est associée à Snapchat pour proposer des filtres en réalité augmentée pour respecter la distanciation sociale. Un premier filtre permet de savoir si la distance entre deux personnes est bien maintenue. La réalité augmentée permet à Snapchat de proposer un parcours optimal dans les déplacements et ainsi d’éviter de se rapprocher des autres au maximum. Un second filtre rappel les gestes de barrière pour éviter la propagation du virus. Les deux filtres renvoient vers le site internet de l’OMS sur lequel il est possible de trouver des conseils supplémentaires.

Snapchat a également réalisé un partenariat avec le Fonds de riposte solidaire Covid-19 de la Fondation des Nations Unies. Une Lens détecte les billets de dollars, d’euros ou même de livres devant les téléphones et déclenche le processus pour faire un don en ligne. L’argent récolté est reversé au Fonds de riposte solidaire Covid-19 et permet d’assurer que les soins nécessaires sont prodigués aux malades et que les hôpitaux sont autant équipés que possible. Il doit également servir à accélérer les efforts pour développer les vaccins.

Snapchat contre le coronavirus

Snapchat a mis en place de nombreuses fonctionnalités pour inciter ses utilisateurs à se protéger face au virus. Un jeu de quiz “vrai ou faux” en réalité augmentée a été créé pour lutter contre les fausses informations liées au Covid-19. Une Lens Je reste à la maison a également vu le jour pour encourager les utilisateurs à éviter les déplacements.

L’application de géolocalisation Zenly de Snap Inc. propose également deux nouvelles fonctionnalités : un défi “Restez chez vous” qui incite à la distanciation sociale en comptabilisant le temps que les utilisateurs passent chez eux. Un classement valorise les gagnants qui ne sortent pas. En parallèle, l’option “coronavirus” affiche en temps réel le nombre de malades dans chaque pays. Les personnes guéries sont mises en avant par rapport aux cas confirmés.

 

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment