Optimiser ses images pour le web

Les visuels ne sont pas uniquement importants sur les réseaux sociaux. De nombreuses études ont démontré qu’une image pouvait résumer un texte c’est pourquoi elles sont de plus en plus utilisées dans les médias. Les images contribuent d’ailleurs au bon référencement d’un site internet, à condition que leur chargement ne ralentisse pas trop le site d’hébergement. Voici donc nos conseils pour optimiser les images pour un site web. 

Pourquoi optimiser ses images ? 

La taille et le poids d’une image sur internet peuvent ralentir le chargement des pages d’un site web. Les images de bonne qualité sont effectivement lourdes ce qui altère l’expérience utilisateur. Les sites internet doivent donc réduire la taille de la photo pour les optimiser pour la performance du site web. La compression impacte parfois la qualité de l’image ce qui détériore l’expérience utilisateur encore une fois. Une bonne compression permet aussi bien d’améliorer la vitesse de chargement des pages du site que de proposer une image nette et lisible pour le lecteur. 

Comment compresser ses images ? 

Les formats les plus courants 

L’optimisation des images passe aussi bien par le choix du format et la compression de la taille et du poids. Les formats les plus courants sont le JPEG et le PNG. Le JPEG est un format plus léger que le PNG ; ce dernier est plus associé aux logos et aux pictogrammes puisqu’il conserve la transparence des fonds. Le format PNG est généralement plus adapté aux visuels plus volumineux puisqu’il n’entraîne pas de perte de qualité lors d’une compression. Les GIF sont également utilisés pour animer les pages web sans perte d’information lors de la compression. Enfin, les SVG sont également intéressants puisqu’ils proposent des fichiers de plus petite taille tout en étant largement compatibles avec les moteurs de recherche. 

La taille et le poids du visuel 

La taille peut être redimensionnée grâce à des logiciels de retouche classique, comme Photoshop par exemple. Il permet de conserver la qualité du visuel tout en adoptant la résolution de la taille d’un écran d’ordinateur. La résolution convient de trouver un juste milieu entre la taille du fichier et la compression, c’est-à-dire la qualité du visuel.  De manière générale, les PNG doivent être inférieurs à 100Ko pour être optimisés. Il existe d’ailleurs quelques modules qui travaillent directement le visuel depuis le CMS. 

Les compressions Lossy ou Lossless

La compression Lossy dégrade la qualité de l’image ce qui permet de réduire considérablement la taille du fichier. La suppression de certaines données impacte effectivement la qualité visuelle des images. La compression Lossless réduit l’image sans perte sur sa qualité ce qui convient notamment à des fichiers volumineux. Photoshop permet notamment d’enregistrer ses images pour le web en essayant plusieurs formats de compression afin de déterminer le plus efficace

L’optimisation des visuels sur un site web contribue donc à améliorer l’expérience utilisateur et la pertinence du site internet pour Google. Les images renforcent effectivement le référencement d’un site en plus de sa performance globale. Les visuels ont aujourd’hui une place particulière dans le paysage informatique puisqu’ils sont sur-consommés sur les réseaux sociaux. Ces différentes raisons suffisent à prendre le temps de travailler sur des contenus de qualité. Certaines agences spécialisées, comme InfluenZZZ, vous accompagnent dans la création de contenus adaptés à vos besoins. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

Adaptez votre communication aux actualités

Ces dernières années, l’actualité mondiale pèse sur le moral des internautes. Sur internet, les discussions tournent autour des enjeux sociétaux internationaux et de l’écologie. Ils

Send Us A Message