La nouvelle politique de monétisation des vidéos YouTube

YouTube a annoncé qu’à partir de la fin du mois de juillet la durée minimum pour que les vidéos puissent inclure plus de publicités serait réduite. Jusqu’ici, les vidéos intégrant des publicités en cours de lecture devaient dépasser les dix minutes ; elles n’auront plus qu’à durer huit minutes à partir du 27 juillet.

La nouvelle politique de monétisation

Les “annonces mid-roll” sont les vidéos publicitaires qui apparaissent au milieu de la vidéo durant sa diffusion. Depuis plusieurs années, YouTube interdit aux créateurs de contenus d’ajouter les “mid-roll” aux vidéos de moins de 10 minutes. Cette politique de monétisation explique en parti la durée moyenne des vidéos entre 10 et 15 minutes sur la plateforme.

Dès la fin du mois, toutes les vidéos éligibles aux annonces de 8 minutes inclueront automatiquement des mid-rolls. YouTube a effectivement annoncé que cette mise à jour impacterait également les vidéos déjà publiées en plus des vidéos à venir. Les créateurs de contenus qui ne souhaitent pas que leurs vidéos incluent ces nouvelles publicités doivent l’indiquer dans YouTube Studio avant le 27 juillet. Les publicités seront automatiquement ajoutées par la plateforme mais le vidéaste aura tout de même la possibilité de modifier son emplacement par la suite.

La mise en avant de YouTube Premium

La pandémie de coronavirus a fortement impacté les revenus publicitaires de la plateforme. Malgré l’augmentation des utilisateurs, les annonceurs auraient nettement réduit leur budget alloué à la publicité sur YouTube. L’augmentation des annonces mid-rolls semble ainsi être une alternative pour palier à cette baisse.

Par ailleurs, l’abonnement YouTube Premium supprime les publicités affichées durant le visionnage. La plateforme offre ainsi une alternative aux utilisateurs lassés des coupures abruptes liées à la publicité.

Les YouTubeurs doivent s’adapter à la nouvelle politique de monétisation de YouTube. Les vidéos de plus de huit minutes s’apprête à inclure des publicités automatiques qu’ils doivent prendre le temps de gérer pour l’ensemble de leurs contenus. A partir du 27 juillet, les spectateurs devront s’accommoder de publicités supplémentaires sur la plateforme.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment