Comment mettre en place sa stratégie de contenus ?

Le confinement a permis aux entreprises de travailler leur référencement sur internet notamment grâce à la mise en place d’un blog professionnel. Une bonne stratégie d’inbound marketing ne se limite pas à créer un blog où publier des contenus à la chaîne ; une stratégie de contenus repose sur des actions précises qui répondent à un objectif défini.

Déterminer le type de contenu attendu

Avant toute chose, une stratégie de contenus repose sur des objectifs précis. La marque doit déterminer sa cible et ses objectifs avant de réfléchir à créer du contenu. En effet, un article de blog s’adresse à une audience déterminée. Des entreprises concurrentes ne visent pas forcément les mêmes personas : s’inspirer des contenus déjà existant n’est donc pas une approche optimale. Une fois que la cible est définie, la marque peut préparer des contenus qui répondent à ses besoins. Plusieurs lecteurs se côtoient sur le site, les thématiques abordées doivent s’adresser à chacun d’entre eux. Un même lecteur peut évoluer dans son parcours : il commence généralement par être un lecteur occasionnel avant d’être un client fidèle.

Le blog d’InfluenZZZ propose, par exemple, des résumés des dernières actualités des réseaux sociaux, des présentations d’influenceurs qui se démarquent selon certaines thématiques ou encore des analyses et des conseils pour optimiser sa stratégie marketing sur internet. Ces différentes thématiques s’adressent à la fois aux communicants et aux marketers spécialisés sur le web, aux débutants intéressées par le marketing d’influence et aux blogueurs qui cherchent à optimiser leurs contenus.

Prévoir un planning de publications

Le “Snacking Content” et le “Slow Content” se disputent les préférences des créateurs de contenus digitaux. Durant de nombreuses années, Google avait la réputation de préférer les articles récurrents au détriment de leur qualité.

Le SEO est encore aujourd’hui travaillé à l’aide d’articles courts, les “snacks”, qui sont faciles à lire et qui ne demandent pas un investissement important de la part des rédacteurs et des lecteurs. Il s’agit, en règles générales, de sujets d’actualités à la publication ponctuelle ce qui permet à l’audience d’être informée rapidement des dernières évolutions.

La mise à jour des algorithmes de Google a toutefois montré que le moteur de recherche s’intéresse de plus en plus aux articles de qualités. L’entreprise peut donc prévoir des articles plus travaillés, comme des dossiers, dont les publications sont plus espacées.

L’idéal est de varier les formats pour répondre aux attentes des lecteurs. Ces différents formats répondent aux objectifs de l’entreprise qui sont de gagner en visibilité et de se faire connaître, de créer un lien avec ses prospects en fidélisant ses lecteurs et un aspect commercial en augmentant la vente des produits.

Le planning permet alors de prévoir un rythme de publications ce qui donne un rendez-vous informel au lecteur. Ce planning aide également à classer les contenus selon leur moyen de diffusion : l’article peut être diffusé sur le blog et le dossier peut devenir un livre blanc par exemple.

Adopter les bonnes pratiques pour engager les internautes

Un contenu permet aux entreprises d’engager une conversation avec son audience. L’entreprise doit effectivement créer un lien avec son lecteur en lui demandant quelques informations basiques. Lors du téléchargement d’un livre blanc par exemple l’entreprise met en place un formulaire pour récupérer les nom, prénom, email et téléphone du lecteur intéressé. Ces informations permettent de maintenir le contact sur la durée notamment grâce à la newsletter. Le “call to action” est en général une approche efficace pour obtenir ces informations.

Les réseaux sociaux viennent en appui des conversations sur le blog. Les annonces sponsorisées sur Facebook ou sur Twitter peuvent ainsi viser les internautes qui n’auraient pas interagi avec les contenus. Avant de prévoir des campagnes publicitaires, la marque a intérêt à profiter de la visibilité gratuite permise par les réseaux. Les contenus partagés sur les comptes de l’entreprise fédèrent un peu plus l’audience et crée un lien plus fort grâce aux discussions qui peuvent facilement en découler.

La stratégie de contenus est payante sur le long terme puisqu’elle permet de s’adresser directement à son audience. Elle passe notamment par une bonne organisation évoluant autour d’objectifs précis qui répondent aux besoins de l’audience ciblée.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment