Quand les influenceurs créent leur marque

Depuis plusieurs années, les créateurs de contenus s’exportent des réseaux sociaux pour créer des formats hybrides qui transforment les secteurs traditionnels. Nous parlions ainsi des formats télévisuels impactés par le travail numérique des influenceurs. Les médias ne sont pas les seuls à changer suite au développement des réseaux sociaux. Le secteur de la mode et la beauté connaissent effectivement une digitalisation massive depuis que les influenceurs créent leur propre e-shop.

Pourquoi les influenceurs créent leur marque ?

Gagner en indépendance

Etre auto-entrepreneur dans l’industrie du marketing d’influence n’est pas de tout repos. Les créateurs de contenus digitaux sont soumis aux aléas des grandes plateformes sociales comme l’a prouvé YouTube à de nombreuses reprises en démonétisant les vidéos qui ne répondaient pas aux conditions d’utilisation et de monétisation. Plus récemment, les streamers l’ont également vécu lorsqu’ils ont été confrontés au copyright des musiques diffusées. Les influenceurs qui créent leurs marques s’assurent donc une stabilité financière non-négligeable pour développer leur entreprise mais également d’autres projets.

Les marques des influenceurs leur procurent effectivement une indépendance qui leur permet de sélectionner avec encore plus d’attention les partenariats qu’ils réalisent. Les influenceurs reviennent ainsi à leurs origines en publiant des contenus créatifs et divertissants pour le plaisir du partage.

Créer du lien avec une communauté

Par ailleurs, le développement d’une marque renforce la relation avec la communauté. De la même manière que le merchandising, la marque crée un lien physique qui permet aux membres de la communauté de se reconnaître et d’ancrer la relation dans le temps. Une marque doit toutefois se différencier du merchandising en se détachant de l’image de l’influenceur. Le créateur est habitué à conseiller des produits à sa communauté, il doit donc proposer des produits de qualité en retour. Cette qualité s’associe à un imaginaire et un “story-telling” qui permet à la marque de vivre par elle-même. La marque de Jeanne Damas, Rouje, a ainsi su adopter l’imaginaire de la fille parisienne de sa créatrice tout en dépassant le cercle de la communauté de l’influenceuse.

Confirmer leur travail

Certains influenceurs, comme EnjoyPhoenix, ont choisi de créer un e-shop plutôt qu’une marque rattachée à leur image. Cette solution permet de maintenir une relation de conseil auprès d’une communauté : l’e-commerce met à disposition des produits “pépites” parmi tous ceux qui ont pu être testés dans la carrière de l’influenceur. Cela permet également de ne pas directement entrer en concurrence avec les entreprises qui ont fait confiance au créateur de contenus.

Créer une marque est également une épreuve supplémentaire puisque les internautes seront très critiques des moindres imperfections. L’influenceur doit effectivement proposer un produit qui lui correspond à un tarif étudié. L’influenceuse Ariana “Arii” Renee avait ainsi dû fermer sa boutique qui n’a pas su trouver sa cible. Elle n’avait effectivement pas réussi à vendre qu’une trentaine de t-shirts malgré ses plus de 2 millions d’abonnés à l’époque.

Comment les influenceurs créent leur marque ?

L’évolution par étape

Durant leur carrière d’influenceur, de nombreux créateurs de contenus ont l’opportunité de mettre en place des collections capsules. Ce partenariat leur permet de tester et découvrir le travail de Directeur Artistique en imaginant des produits associés à une entreprise. Ils sont ensuite nombreux à se lancer dans la production de merchandising qui leur permet de vendre des t-shirts et des accessoires à l’image de leurs réseaux sociaux. Le lancement de la marque vient ensuite lorsque le créateur s’en sent capable. Camille “Noholita” Callen représente bien cette évolution : trois années de suite, elle a collaboré avec l’entreprise d’Audrey Lieutaud Monleau, Mon Petite Bikini, pour mettre en place des collections capsules de maillot de bain. Les deux femmes se sont ensuite associées pour créer la marque NHLT pour vendre des vêtements imaginés par l’influenceuse et gérés par l’entrepreuneuse.

Les entreprises spécialisées

Plusieurs entreprises se sont spécialisées dans l’accompagnement de la création de la marque des influenceurs. C’est notamment le cas de It Collection qui accompagne Anne-Laure Mais, plus connue sous le pseudonyme Adenorah, dans le développement de Musier. L’entreprise Panopli propose également de personnaliser des produits d’entreprises et a pu travailler avec le Joueur du Grenier et Topito.

Les influenceurs prennent alors le rôle des Directeurs Artistiques en charge du design des produits alors que les entreprises s’occupent de la production, du stockage et de la distribution. L’influenceur peut alors se concentrer sur l’aspect créatif qui lui correspond vraiment et déléguer la gestion à un spécialiste de confiance.

Les influenceurs sont de plus en plus nombreux à créer leur marque. Ils partagent les étapes de la création d’une marque sur leurs réseaux ce qui contribuent à générer un sentiment d’appartenance à leurs abonnés.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment