S’associer au bon influenceur pour réussir sa campagne

La communication sur internet vient soutenir le référencement d’un site web. La marque travaille sur sa visibilité en s’associant avec des créateurs de contenus digitaux. Les influenceurs animent effectivement une communauté intéressée par leurs conseils et leurs valeurs communes. Les influenceurs ont chacun leurs spécialités : ils peuvent parler de beauté, de sport ou même vulgariser des sujets scientifiques. Les entreprises qui souhaitent travailler avec des créateurs de contenus digitaux doivent ainsi prendre le temps de sélectionner les profils avant même de parler de partenariats.

Définir ses objectifs

La première étape d’une bonne stratégie d’influence commence par la définition des objectifs. La campagne est-elle pensée pour générer des ventes lors d’un lancement de produits ou pour augmenter la notoriété de la marque ? L’audience ciblée doit également être clairement définie avant le lancement de l’opération. Les actions à mettre en place dépendent de ces objectifs. Connaître ces objectifs permet aussi de mesurer les retombées de l’opération et ainsi d’estimer son impact.

Les influenceurs ne correspondent pas tous aux valeurs ou aux produits de la marque. Les créatrices de contenus sensibles à l’écologie évitent en effet de mettre en avant des produits chimiques. Le message de l’entreprise risque également d’être mal reçu par leur audience puisqu’il ne correspond pas à leurs valeurs.

S’associer au bon influenceur

Les influenceurs qui traitent d’une même thématique se démarquent par leur ton et leur créativité dans leurs contenus. Leur relation avec leur communauté est également propre à chacun étant donné que certains vont répondre plus facilement aux commentaires que d’autres. Un influenceur “fake” qui a acheté sa communauté se distingue alors souvent par un très faible taux d’engagement sous ses publications.

Plusieurs types d’influenceurs se distinguent selon le nombre de leurs abonnés. Les VIP sont des personnalités publiques avec plusieurs millions d’abonnés. Les “macros” influenceurs, aussi parfois appelés “Key Opinion leaders (KOL)”, ont entre 100 000 et 1 million d’abonnés. Les “micros” influenceurs ont entre 10 000 et 100 000 abonnés et les “nano” influenceurs sont suivis par moins de 10 000 abonnés.

La personnalité de l’influenceur peut ensuite impacter la sélection du média pour la campagne. Certains influenceurs sont effectivement plus actifs sur certains réseaux puisqu’ils y retrouvent une communauté qui leur correspond. C’est notamment le cas des influenceurs gaming qui sont souvent plus présents sur Twitch que sur Instagram.

Réaliser un partenariat conjointement

La prise de contact pour présenter le partenariat à l’influenceur est important. Le message doit montrer au créateur de contenu que l’entreprise connaît son travail et souhaite travailler avec lui pour des raisons précises. Une relation de confiance doit en découler.

Les influenceurs programment leurs publications sur la durée ; un partenariat ne peut donc pas être réalisé du jour au lendemain. Le temps de la mise en place est l’occasion de construire main dans la main des actions adaptées à la ligne éditoriale de l’influenceur et au message de l’entreprise. L’audience est sensible à l’authenticité qui se dégage des partenariats que l’influenceur a pu s’approprier.

Les marques doivent bâtir leur réputation sur la durée. Un partenariat longue durée avec un ambassadeur renforce la notoriété de l’entreprise auprès de sa communauté. Le créateur de contenus confirme alors son attrait pour les produits et les services qu’il met en avant.

Les entreprises qui souhaitent mettre en place des campagnes de marketing d’influence doivent prendre le temps de définir leurs objectifs afin de s’associer aux influenceurs qui leur correspondent le mieux. Les actions doivent être réfléchies sur la durée conjointement avec les créateurs de contenus.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment