Instagram veut vérifier l’âge de ses utilisateurs

Le réseau social Instagram n’en finit pas de ses mises à jour. Après s’être engagé contre les publications sponsorisées de produits amincissants et d’avoir étendu à l’ensemble des utilisateurs la suppression de l’affichage des mentions j’aime, la plateforme veut empêcher les utilisateurs de moins de 13 ans de se créer un compte.

Facebook , Snapchat, TikTok mais aussi YouTube suivent déjà cette règle d’usage qui empêchent les enfants de moins de 13 ans de s’inscrire à un réseau social. Instagram rejoint donc les autres entreprises en demandant dorénavant aux utilisateurs d’indiquer leur date de naissance au moment de la création de leur compte. Officiellement, cette démarche a pour objectif d’assurer la sécurité des jeunes utilisateurs tout en proposant une expérience plus appropriée selon l’âge des utilisateurs.

Si la plateforme ne précise pas ce qu’il en est des plus jeunes dont le compte existerait déjà, elle précise que la date d’anniversaire ne sera visible que par l’utilisateur concerné et qu’elle pourra être modifiée à tout moment dans les informations du compte. Par ailleurs, si le compte Instagram est lié au compte Facebook, la date indiquée sur Facebook sera celle retenue par le réseau social. Certains utilisateurs n’hésitent pas à y modifier leur âge mais Instagram espère que cette mesure incitera les plus jeunes à ne pas s’inscrire.

Cette nouvelle information permettra également à Instagram de mettre en avant des contenus adaptés à son utilisateur. La plateforme souhaite en profiter pour éduquer les plus jeunes sur la protection de la vie privée. Ils auront ainsi la possibilité de paramétrer leur messagerie privée en autorisant les personnes pouvant leur écrire ou en acceptant de rejoindre un groupe. S’ils pourront accepter d’échanger avec tout le monde, ils pourront aussi restreindre l’accès de leur messagerie aux membres de leur communauté.

Instagram continue de prendre des mesures pour perdre son image de réseau social le plus néfaste pour la santé qui lui collait à la peau ces dernières années. Ces bouleversements sont encore accueillis avec incertitude par ses utilisateurs mais les habitudes prouveront si la plateforme américaine a eu raison de les mettre en place.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment