La minute de l’influence : comprendre le portage

En 2019, 30% des internautes français ont utilisé des “ad blockers” pour échapper à la publicité digitale. Les consommateurs cherchent des recommandations de personnes qui leur ressemblent, c’est pourquoi ils se tournent vers les influenceurs. Ces prescripteurs partagent leurs prises en main des produits avec un ton qui leur est propre. Les entreprises ont donc tout intérêt à s’associer avec les leaders d’opinion pour parler à leur audience. Nous vous présentons les différents partenariats qu’il est possible de réaliser avec un influenceur dans La minute de l’influence.

Qu’est-ce que le portage ?

Le portage est un format particulièrement développé auprès des journalistes. Cette action presse s’est ensuite adaptée au marketing d’influence. Elle est alors renommée buzz-kit par les agences de communication avant de reprendre le nom de portage. Concrètement, il s’agit d’envoyer des produits à des journalistes ou des influenceurs. Le créateur de contenus a ainsi l’occasion de découvrir une nouvelle gamme de produits ou une nouvelle marque. Il est également possible de proposer à l’influenceur de sélectionner les produits qu’il souhaite tester de lui-même, sans lui imposer une gamme précise.

Le portage est adapté à de nombreux secteurs. Il se prête aussi bien à la distribution alimentaire de produits secs qu’à l’envoi des derniers produits de beauté.

Ce partenariat se déroule aussi bien sur les réseaux sociaux que dans les médias et la presse. Les influenceurs peuvent effectivement parler des produits reçus en Story Instagram ou au détour d’une vidéo YouTube. Il ne faut néanmoins pas s’attendre à du contenu dédié. Les journalistes peuvent également inclure un encart au sujet des produits ou de la marque dans un article dont le sujet s’y prête.

Comment réaliser un buzz-kit ?

Le portage repose avant tout sur la bonne volonté de l’influenceur à recevoir le produit. Il est effectivement déconseillé de faire parvenir un portage sans vérifier, en amont, l’intérêt du créateur de contenu. Cela permet notamment d’éviter d’envoyer des produits qui ne correspondent pas à ses valeurs mais aussi de vérifier l’adresse à laquelle il souhaite les recevoir.

Si le portage s’effectue sans budget alloué, la marque doit accepter que les publications dépendent du bon vouloir de l’influenceur. Si elle souhaite assurer des publications, un budget doit être prévu. Il s’agit alors plus de réaliser un placement de produit.

Ce partenariat peut également se transformer en unboxing, c’est pourquoi il est toujours intéressant de réfléchir à une présentation optimale des produits. La boite d’envoi doit être esthétique et répondre à des critères “instagramables” en plus d’inclure une fiche détaillée qui présente son contenant. Il est également important de la personnaliser afin de montrer au créateur que son travail est reconnu et respecté.

Comment déterminer le résultat de l’opération ?

Les objectifs du portage sont d’améliorer la notoriété et la visibilité des produits de l’entreprise. L’opération est ainsi particulièrement adaptée aux nouveaux lancements de gamme. La marque peut également analyser les retombées à l’aide d’un code promotionnel qui serait partagé à l’influenceur. En fonction des retours obtenus, les créateurs de contenus peuvent même devenir des ambassadeurs de la marque à terme. Les résultats déterminent si les activations bénéficient de retours positifs. Le bruit sur les réseaux sociaux, l’augmentation du nombre d’abonnés et les interactions enregistrées permettent effectivement de juger si l’opération est réussie.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment