Pourquoi faire du marketing d’influence en temps de pandémie ?

Ce début d’année s’est avéré compliqué pour les entreprises françaises. Les grèves puis la pandémie du Covid-19 et maintenant le confinement ont impacté leur bon fonctionnement. Les entreprises du monde entier ont finalement dû s’adapter et cela notamment en repensant leur communication. Certaines ont ainsi pris la décision de mettre en pause leurs campagnes tandis que d’autres ont proposés d’autres types de contenus sur leurs réseaux.

Les relations influenceurs ont également pu être mises en pause ce qui a réduit la visibilité digitale auprès des internautes. Alors que le confinement s’apprête à être prolongé par le gouvernement, il devient nécessaire de se demander si le marketing d’influence est nécessaire en temps de coronavirus.

Internet, le passe-temps du confinement

Plusieurs études prouvent que les Européens se sont rués sur les réseaux sociaux au début du mois de mars. Ils y cherchent des actualités sur la situation mais également du contact humain ou plus simplement du divertissement.

Kantar a confirmé cette tendance dans une étude réalisée auprès de 25 000 consommateurs de 30 pays. L’étude souligne que la consommation des médias augmente sur tous les canaux à mesure que l’épidémie se propage. La navigation web a ainsi augmenté de 70% et l’engagement sur les médias sociaux de 61%. Plus précisément, WhatsApp, Instagram et Facebook ont connu une progression de plus de 40% chez les moins de 35 ans.

Les plateformes le confirment directement : les vidéos live sur Facebook et sur Instagram ont doublé et TikTok comptabilise plus de 4M de téléchargements en une semaine.

Selon les secteurs, une hausse évidente de la vente en ligne est également observée. Les entreprises en lien avec la cuisine, la santé et le sport ont pu enregistrer +600% de vente sur certains produits. Les machines à pain, les poids d’entrainement et les gants jetables font ainsi parti des produits stars du confinement. En France, l’e-commerce aurait enregistré, au mois de mars, une augmentation 4 fois supérieure aux magasins physiques avant confinement. Nielsen estime également que les livraisons à domicile ont augmenté de 72%.

Si le confinement empêche les consommateurs d’acheter en magasin, les internautes sont toujours au rendez-vous. Ils ne sont d’ailleurs pas réfractaires à la publicité : seulement 8% d’entre eux ont déclaré à Kantar que les marques devaient stopper leurs campagnes à cause de la pandémie. Kantar estime par ailleurs qu’une absence de six mois en télévision pourrait entraîner une réduction de 39% de la notoriété totale d’une marque.

Les entreprises ont tout intérêt à s’adresser à leurs consommateurs en adaptant leurs messages. Les créateurs de contenus digitaux ont d’ailleurs bien adopté cette situation comme le montre les tendances digitales du moment.

Des influenceurs plus proches de leur communauté

En Europe, les influenceurs se sont tout de suite engagés en invitant leurs communautés à suivre les mesures du gouvernement. Certains ont ensuite rapidement invité leur communauté à soutenir les soignants, les hôpitaux mais également les causes qui leurs tenaient à cœur. Ils ont également montré leurs talents créatifs et ont profité de leur temps libre pour se rapprocher de leur communauté à travers des lives et des vidéos conseils. Plusieurs d’entre eux ont notamment exprimé leur désir de divertir les Français pour les aider à rester chez eux en cette période difficile.

Leurs abonnés le leur rendent bien puisqu’ils sont plus que jamais présents pour interagir. Un gigantesque élan de soutien souffle sur internet où chacun apporte ce dont il est capable. Le lien entre les audiences et les créateurs de contenus est plus que jamais renforcé ; c’est le moment pour les entreprises de consolider la confiance et la fidélité de leurs consommateurs.

Il est toutefois recommandé d’adapter sa prise de parole et son message. Les consommateurs attendent, pour la majorité, que la publicité adopte un ton rassurant, parle de son utilité dans la nouvelle vie quotidien et les informent sur les efforts de la marque vie à vis de la situation. Les entreprises doivent aussi faire attention à ne pas exploiter la situation pour promouvoir un produit ou un service et éviter les tons humoristiques.

Les influenceurs peuvent alors accompagner les entreprises dans leurs efforts. Leur expertise apporte un soutien supplémentaire qui rassure les entreprises craignant la communication de crise.

De la même manière, leur visibilité est un atout dont il serait dommage de se priver. Les consommateurs se tournent vers les créateurs de contenus en qui ils ont confiance pour rechercher du soutien et du divertissement. Les entreprises ont la possibilité de montrer leur implication dans le confinement des Français en maintenant leurs relations influenceurs.

Même en temps de confinement, les entreprises doivent maintenir leur présence digitale. Les consommateurs ont déporté leurs activités sur internet comme le montre l’augmentation du trafic sur les réseaux sociaux et sur les sites de e-commerce. Le lien entre les influenceurs et leur communauté est renforcé et les entreprises peuvent apporter un soutien supplémentaire aux français en s’associant à eux.

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment